Breaking news

RDC : la ministre du genre, famille et enfant invite toutes les couches sociales à s’impliquer pour la réussite de la campagne Tolérance Zéro immédiate
Lundi 14 juin 2021 - 19:08
Gisèle Ndaya/Ph. droits tiers

La ministre du genre, famille et enfant, Gisèle Ndaya, a officiellement annoncé le lancement de la campagne Tolérance Zéro immédiate pour le 19 juin prochain à l’esplanade du Palais de la Justice à Kinshasa. Elle a fait cette annonce au cours d’un point de presse tenu ce dimanche. La patronne du genre, famille et enfant en a également profité pour lancer l’invitation à toutes les communautés congolaises à s’impliquer et s’approprier cette campagne.

« L’implication et l’appropriation de tous reste une nécessité primordiale. Ensemble, société civile, confessions religieuses, enseignants, élèves, toutes corporations et institutions de la République, nous devons être parties prenantes dans sa mise en œuvre (…). Il nous faut une participation effective et efficace », a-t-elle dit.  

Et d’ajouter :

« Ne dit-on pas qu’ensemble, on est plus fort ? », s’interroge-t-elle, avant de poursuivre, « ensemble, menons la campagne Tolérance Zéro immédiate pour mettre fin aux VBSG et l’impunité envers les auteurs des crimes ».

Les démarches pour le lancement de cette campagne en RDC ont débuté depuis plus de 10 ans. Lors du quatrième sommet ordinaire et de la session spéciale sur les violences sexuelles basées sur le genre (VSBG) en décembre 2011 sous le thème « Unis pour Prévenir, mettre fin à l'impunité et accorder une  assistance aux victimes des VSBG », les Chefs d’Etats et des Gouvernements de la région des grands lacs avaient signé une déclaration appelée « déclaration de Kampala » dont le point 7, qui aborde la fin de l’impunité, appelle les Etats à « déclarer Tolérance Zéro immédiate » envers les crimes des VSBG et l’impunité mais aussi à lancer les campagnes nationales sur la Tolérance Zéro en impliquant les hommes simultanément dans tous les Etats de la CIRGL.

L’année suivante, soit en juillet 2012, une réunion de haut niveau des ministres du Genre s’était tenue à Kinshasa et un communiqué final avait également mentionné ce point.

Cependant, parmi les raisons qui ont retardé le lancement de cette campagne, Gisèle Ndaya Luseba a notamment cité le fait qu’au cours de la même année, la RDC ait connu des conflits armés à l’Est et le refoulement des Congolais du territoire Brazzavillois.

Cette campagne va s’étendre sur deux années, à partir de la date de son lancement par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, le 19 Juin 2021. Le plan d’actions prévoit entre autres, des sensibilisations sur les instruments juridiques nationaux et internationaux portant sur la lutte contre les VSBG.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une