Breaking news

Kasaï Central : Martin Kabuya et Tharcisse Kabatusuila mis en cause dans le détournement de 500 m3 de carburant de Tshisekedi à la SNEL (rapport)
Samedi 12 juin 2021 - 13:51
Photo droits tiers

Le gouverneur déchu du Kasaï Central, Martin Kabuya et celui qui expédie les affaires courantes, le ministre provincial de l'intérieur Tharcisse Kabatusuila sont cités nommément dans un rapport de la commission d'enquête de l'Assemblée provinciale comme ayant détourné une grande partie de 500 m3 de gasoil, dotation de la présidence de la république à la SNEL/Kasaï Central.

La commission révèle à travers son rapport d'enquête que sur base des données recueillies auprès du responsable de la SEP/Congo à Kananga, contrairement à la lettre du gouverneur Kabuya du 14 août 2019 qui faisait état de 250 m3 de gasoil reçus de Kinshasa, la présidence avait plutôt envoyé 585 m3 en deux temps. D'abord 318 m3 et ensuite 267 m3.

« Sur le premier lot de 318 m3, le gouvernorat seul a pris 250 m3 de gasoil, c'est-à-dire 250.000 litres, la station de vente via le gouvernorat a reçu 64 m3 (64.000 litres), la société SEP en a bénéficié de 4.400 litres et la SNEL à qui on avait destiné le carburant n'en a eu que 48 m3 donc 48.000 litres », lit-on à la page 40 du rapport consacrée à la dotation du chef de l'État en carburant.

Quant au deuxième lot de  267 m3, la commission d'enquête révèle que le gouvernorat a prélevé 45 m3 qu'il a revendus à travers les stations services de la ville,  la SNEL 48 m3 et la Regideso, sur imposition du vice-gouverneur décédé Ambroise Kamukunyi, qui était son avocat conseil, a reçu 44 m3. Les services de sécurité pour leur travail n'ont bénéficié que de 5 m3 et l'assemblée provinciale a reçu 500 litres de ce carburant.

Le rapport indique que le jour du passage de la commission d'enquête, le stock de la SEP avait encore 160 m3 et que la commission avait décidé de geler la sortie de ce stock et qu'à ce jour, aucune goutte n'est trouvable:

« Pendant que la population souffre de la carence du courant, la commission s'est informée auprès du représentant de la Sonahydro à Kananga et qui livre tout ce carburant pour savoir s'il y a possibilité d'entrer en contact avec le gouverneur intérimaire pour donner du carburant à la SNEL en vue de desservir notre population, le responsable de la Sonahydro répond par sa lettre que tout le carburant qui restait dans le stock a été utilisé sur ordre de Kinshasa ».

La commission, face à ce constat, a proposé à la plénière de saisir la justice afin d'enquêter sur ce qu'elle qualifie de détournement du carburant et de traduire en justice le gouvernement provincial de Kabuya à Kabatusuila et tous ses complices impliqués dans le détournement.

Pour la petite histoire, la présidence de la république avait, en 2019, face au manque criant de l'énergie électrique à Kananga, envoyé une dotation en carburant pour permettre à la SNEL de faire fonctionner ses générateurs et ainsi éclairer la ville.

La SNEL avait en son temps, éclairé la ville durant  moins d'un mois. Et depuis plus rien.

Sosthène Kambidi

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une