RDC-ADF : l'armée alerte sur la présence des engins explosifs à Kainama (Beni)
Carte du territoire de Beni

Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) alertent la population de la localité de Kainama, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), sur la présence des engins explosifs dans plusieurs champs.

Le porte-parole des opérations Sokola 1, le lieutenant Anthony Mualushayi, qui tire la sonnette d’alarme sur ACTUALITÉ.CD précise que les combattants d'Allied Democratic Forces (ADF) ont installé plusieurs bombes artisanales dans des villages environnants Kainama, après les violents combats du week-end dernier. Au moins 5 bombes ont été récupérées par l'armée à Kwele, une autre localité de la zone. L'accès dans les champs est pour le moment interdit.

« Nous avons déjà récupéré 5 bombes artisanales. Mais selon les génies militaires qui sont sur terrain, ils pensent qu’il y a encore d'autres bombes dans la région. On a vu l'intention de l'ennemi qui cherche à piéger la population qui fréquente de ce côté-là. En attendant que l'armée vérifie si on peut trouver d'autres bombes, nous avons interdit à la population d’accéder à ces milieux », explique le lieutenant Anthony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola 1.

La société civile locale témoigne avoir découvert deux bombes artisanales depuis dimanche dernier. Selon Jonas Bin Kasumba, président de la société civile de Kainama, une bombe artisanale a été retrouvée par la population ce lundi à Kitsimba.

« C'était à 8 heures. On a retrouvé la bombe dans une parcelle d'un habitant qui était cambriolée par ces assaillants », témoigne ce responsable de la société civile locale.

La localité de Kainama était ciblée par une attaque attribuée aux rebelles ougandais ADF la nuit du samedi au dimanche 28 février. Deux civils ont été tués au cours de l'attaque et six maisons incendiées.

Yassin Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une