Mercredi 20 janvier 2021 - 11:09

Breaking news

Ebola : UNICEF, OMS, MSF et le FICR annoncent la création d’un stock mondial des vaccins
Vaccination contre Ebola à Goma/Ph ACTUALITE.CD

Les organisations internationales actives dans les domaines de la santé et de l’action humanitaire, notamment UNICEF, OMS, MSF et FICR ont annoncé le 12 janvier dernier, dans un communiqué de presse, la création d’un stock mondial de vaccins anti-Ebola pour assurer la riposte à la flambée.

Le communiqué précise qu’avant d’être homologué, le vaccin avait été administré au titre d’un protocole d’ « usage compassionnel » sous la surveillance stricte de l’OMS, à plus de 350.000 personnes en Guinée et lors des flambées de maladie à virus Ebola qui ont touché la RDC de 2018 à 2020.

« Les démarches visant à créer ce stock ont été dirigées par le Groupe international de coordination (GIC) de l’approvisionnement en vaccins, dont sont membres l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’UNICEF, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) et Médecins sans frontières (MSF), avec le soutien financier de Gavi, l’Alliance du vaccin. Ce stock permettra aux pays, avec l’appui d’organisations humanitaires, d’endiguer les futures épidémies de maladie à virus Ebola en garantissant aux populations à risque un accès rapide aux vaccins pendant les flambées », lit-on dans ce communiqué.

Le vaccin, dont le Groupe stratégique consultatif d’experts sur la vaccination (SAGE) recommande l’utilisation lors des flambées de maladie à virus Ebola dans le cadre d’un ensemble plus large d’outils de riposte, protège contre le virus Ebola de souche Zaïre, le plus souvent à l’origine des flambées.

« La pandémie de COVID-19 nous rappelle que les vaccins confèrent une protection extrêmement efficace contre des virus mortels et permettent donc de sauver des vies. Les vaccins anti-Ebola ont permis de prévenir l’une des maladies les plus redoutées au monde. Ce nouveau stock est un parfait exemple de solidarité, de science et de coopération entre les organisations internationales et le secteur privé pour sauver des vies », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS.

Le stock se trouve en Suisse et les vaccins sont prêts à être expédiés dans les pays en cas d’urgence. La décision d’allouer des vaccins sera prise dans un délai de 48 heures à compter de la réception d’une demande d’un pays ; les vaccins seront mis à disposition par le fabricant avec le conditionnement pour la chaîne du froid très basse température afin d’être expédiés dans les pays dans les 48 heures suivant la décision. Au total, le délai de livraison visé est de sept jours, précise le communiqué.

6890 doses sont désormais disponibles en cas de flambée et des doses supplémentaires seront ajoutées au stock ce mois-ci puis tout au long de l’année 2021 et après. Selon le rythme de déploiement du vaccin, il pourrait falloir deux à trois ans avant que le stock d’urgence n’atteigne les 500 000 doses conformément à la recommandation du SAGE. L’OMS, l’UNICEF, Gavi et les fabricants de vaccins évaluent en permanence les possibilités d’accroître l’offre de vaccins si la demande mondiale augmente.  

Thérèse Ntumba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une