RDC: Plus d’1,6 million de personnes déplacées vivent actuellement dans la province de l’Ituri
Photo ACTUALITE.CD

Plus d’1,6 million de personnes déplacées internes vivent actuellement dans la province de l’Ituri selon les derniers chiffres du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). La même source renseigne que la hausse des violentes attaques menées contre les populations locales dans la province continue et force ces personnes à fuir leur foyer qui se retrouvent désormais dans des conditions de surpeuplement au sein de familles hôtes ou dans les sites de déplacés. D’autres dorment en plein air ou dans des centres collectifs comme des églises ou des écoles. 

Evaluer la situation en vue d’apporter la réponse qu’il faut, c’était la principale mission du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, qui vient de finaliser avec des représentants de pays donateurs une mission de trois jours au sein de sites de personnes déplacées internes et villages accueillant des déplacés dans la province de l’Ituri.

Une délégation d’ambassadeurs et de diplomates de l’Allemagne, de la Belgique, du Canada, de l’Espagne, de la France, des Pays-Bas, de la Suède, de la Suisse, de l’Union européenne ainsi qu’un représentant du service de protection et d’opérations d’aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO) s’est rendue sur place.

« Malgré les difficultés d’accès à certaines zones, que ce soit pour des raisons sécuritaires ou en raison du mauvais état des routes, nous avons pu nous rendre compte des défis majeurs auxquels font face les déplacés internes en termes d’abris, de santé ou encore d’éducation. Le rôle et l’engagement du HCR, des agences humanitaires et du gouvernement est important afin de pouvoir répondre aux besoins des déplacés et de la population hôte », a dit Carlos Robles, Ambassadeur d’Espagne en RDC.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une