Mardi 20 octobre 2020 - 17:49

Breaking news

Prestation de serment des juges constitutionnels : « on ne va pas cautionner ce qui est irrégulier », dénonce le député Ndjoloko Tambwe
Les hauts magistrats nommés par le chef de l'Etat/Ph ACTUALITE.CD

La famille politique de Joseph Kabila est unanime. Pas question d'accepter les récentes nominations des juges de la Cour constitutionnelle. Pourtant ces juges vont prêter serment ce mercredi.

Le député national Ndjoloko Tambwe (PPRD) explique qu’il n’est pas question de “cautionner” une décision anticonstitutionnelle.

« On ne va pas cautionner ce qui est irrégulier voilà pourquoi nous attendons quand les choses sérieuses seront en place pour y participer en tant que député national. Vous savez comment la constitution a été violée dans les nominations des juges de la Cour constitutionnelle. Les juges sont neuf dans trois composantes. Ces dernières nomment les juges. Je ne trouve pas l'opportunité de siéger pour cautionner l'irrégularité », a-t-il dit à l'issue de la réunion d'urgence convoquée par le FCC.

Pendant les sénateurs et députés du FCC ont introduit une requête en interprétation de l'article 158 de la constitution. Les élus nationaux sont allés même plus loin en sollicitant la surséance de la cérémonie programmée pour ce mercredi par le cabinet du président de la république.

Le président du Sénat et son collègue de l'Assemblée nationale ont déjà notifié le président de la république de leur non participation à ce rendez-vous dont ils contestent la régularité.

Ivan Kasongo

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une