Mercredi 30 septembre 2020 - 19:57

Breaking news

RDC : la cigarette "Shikata" toujours en vente, deux mois après son interdiction par l'inspecteur général de la Santé
Photo d'illustration/droits tiers

Dans une note de service publiée le 24 août, l'inspecteur général de la santé, Louis André Komba Djeko, avait demandé le retrait de la cigarette en vogue "SHIKATA" du marché du tabac congolais. Il rappelait la position du Programme National de Lutte contre les toxicomanies et les substances toxiques qui est contre la consommation de ce tabac d'origine indienne.

"Le Programme National de Lutte contre les toxicomanies et les substances toxiques dénonce la consommation excessive et abusive de ce tabac pour la population à des proportions inquiétante et nuisible pour la santé", disait-il, dans sa note de service.

Louis André Komba Djeko avait appelé le ministre de la Santé, Eteni Longondo, ainsi que tous les inspecteurs provinciaux de la santé à s'impliquer afin de saisir et retirer tous les stocks de "SHIKATA" pour prévenir la santé de la population, surtout la jeunesse.

Deux mois après, DESKECO constate qu’aucune mesure a été prise pour interdire la vente de la cigarette « Shikata » sur le marché du tabac congolais. Cette cigarette est achetée et fumée publiquement par de nombreuses personnes, dont plusieurs jeunes. Elle est surtout adulée dans le milieu des jeunes kinois. Ce, malgré son caractère très nuisible pour la santé.

Ce tabac d'origine indienne entre frauduleusement en République démocratique du Congo, sans bulletin d'analyse ni autorisation de mise sur le marché. Ce qui constitue une perte énorme pour le trésor public. 

Des mesures idoines doivent être prises afin saisir et retirer tous les stocks de ce produit à base d'opiacées afin de préserver la population congolaise des méfaits de cette cigarette.

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une