RDC: le Parlement européen appelle l'Union européenne à maintenir les sanctions contre les auteurs des violations de droits de l'homme cités dans le rapport Mapping
Photo d'illustration/droits tiers

Les députés européens invitent l'Union européenne à maintenir des sanctions à l'encontre des auteurs des violences et violations des droits de l'homme cités dans le projet du rapport Mapping des Nations Unies.

"Le Parlement invite l’Union à maintenir les sanctions à l’encontre des auteurs de violences et de violations des droits de l’homme en RDC et demande l’extension de ces sanctions aux auteurs des crimes cités dans le rapport des Nations unies du projet mapping", dit la résiliation adoptée ce jeudi sur la situation de droit de l'homme en RDC.

le rapport mapping documente les crimes répertoriés par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme. Ce document revient sur les violations les plus graves des droits humains et du droit international humanitaire commises sur le territoire congolais entre mars 1993 et juin 2003. Denis Mukwege et plusieurs personnalités congolaises dont Martin Fayulu soutiennent la nécessité de déterrer ce rapport qui dresse un inventaire de 617 crimes de guerre et crimes d'humanité. Si ces crimes sont portés devant une juridiction compétente, certaines des atrocités documentées dans le rapport Mapping pourraient être constitutives du crime de génocide, notent certaines ONG.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une