Kinshasa : Gentiny Ngobila appelle les policiers commis aux barrières permettant l’accès à la Gombe au respect des ordres de l’Hôtel de ville
Ngobila

Gentiny Ngobila, gouverneur de la ville Kinshasa, déplore les agissements des policiers qui gèrent les barrières permettant l’accès à la commune de la Gombe et les appelle au respect des ordres édictés par l’Hôtel de ville.

« Le confinement se passe très bien sauf qu'il y a certains policiers qui ont fait l'excès de zèle. Je suis descendu sur terrain pour décanter certaines situations sur l’avenue des Huileries, à Colonel Mondjiba ainsi que à Haut-commandement. Il y a moins de circulation et je déplore tout simplement que les agents des différentes banques qui ont reçu des macarons pour aller assurer les services minimums dans leurs banques respectives n'ont pas pu accéder au centre-ville, au motif que les policiers ne leur ont pas donné l'accès dans la commune de la Gombe. Nous avons pu régler ces problèmes. L'établissement d'un badge est un acte administratif que l'Hôtel de ville a livré. Il appartient aux policiers d'exécuter l'ordre donner par la hiérarchie. Nous avons fait faire des badges dans une imprimerie sérieuse et nous avons donné des exemplaires au général Kasongo pour servir des modèles », a déclaré Gentiny Ngobila, joint par Top Congo.

Siège du gouvernement, des ambassades, de plusieurs banques, la commune de la Gombe à Kinshasa s’est retrouvée quasiment vide ce lundi 6 avril. Considérée comme l'épicentre de l'épidémie dans la ville, Gombe est confinée pour une durée de 14 jours. Toutes les entrées de la commune ont été bloquées. La police a érigé les barrières. L'accès a été difficile, même pour ceux qui sont munis des badges.

Jordan Mayenikini

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une