Covid-19/Kasaï-Central: le vice-gouverneur Ambroise Kamukuny a amené un important lot de matériels de lutte à Kananga
DR

Une centaine de thermomètres à laser, des gants et des masques sont arrivés à Kananga samedi 4 avril 2020 par un avion cargo. C'est le vice-gouverneur du Kasaï Central Ambroise Kamukuny qui a donné l'information à la presse ce lundi. 

 

"Je suis arrivé à l'aéroport de Kananga samedi (4 avril 2020) matin et je n'ai trouvé qu'un thermomètre. J'ai amené cent thermomètres, des gants et des masques que j'ai recherchés pour la province afin de lutter contre le coronavirus ", a révélé le vice gouverneur Kamukuny qui a ajouté que ces matériels vont être déployés à tous les postes de contrôle sanitaire en vue de barrer la route à la pandémie.

 

Le vice-gouverneur Kamukuny a fait des remontrances sévères à la presse qu'il accuse de mal communiquer surtout concernant son retour à Kananga après quelques jours passés à Kinshasa.

 

"Nous sommes dans une lutte, aucune légèreté n'est permise. En déformant ce que vous recevez comme informations, vous paniquez la population et vous pouvez faire tuer les gens. Vous devez bien communiquer vous de la presse. Comment pouvez vous dire qu'il y a panique au bâtiment administratif avec mon retour ? Vous a-t-on dit que toute personne qui vient de Kinshasa est contaminée ? Sinon comment le vice premier ministre et ministre de l'intérieur se retrouve-t-il en mission à la tête d'une forte délégation à Lubumbashi ? Les a-t-on mis en quarantaine pour que moi je le sois ? J'ai voyagé avec les autorisations du ministre et ministère de l'intérieur de qui je relève et de la présidence de la république", a tonné le vice gouverneur visiblement fâché.

 

Le retour à Kananga samedi dernier du vice gouverneur Kamukuny à bord d'un avion cargo qui avait transporté les matériels de lutte contre le covid 19, a fait réagir le mouvement citoyen Ici et Maintenant qui a publié un communiqué demandant sa mise en quarantaine. La province du Kasaï Central n'a encore enregistré aucun cas dû au covid 19.

 

Sosthène Kambidi, à Kananga

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une