Kinshasa : tension aux alentours du siège de l’UDPS, gaz lacrymogènes pour disperser les militants 
Photo ACTUALITE.CD.

La Police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser plusieurs dizaines de militants de l’UDPS qui manifestaient. Les raisons de ce soulèvement ne sont pas encore connues avec précisions. Certains « combattants » évoquent des problèmes internes sur leur représentation dans les différentes opportunités de voyage ou de responsabilité. D’autres militants exigent l’organisation d’un congrès du parti pour mettre fin à la gestion par des intérimaires. 

Cette manifestation intervient un jour après la publication d’un document signé par Jean-Marc Kabund mettant en place un nouveau directoire de la Commission électorale permanente du parti écartant de ce fait Jacquemain Shabani qui en exerçait les fonctions de président. 

Ivan Kasongo

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une