RDC : Il n'y a pas de calendrier statutaire pour une rencontre Kabila-Tshisekedi,  ils se rencontrent quand ils veulent, selon Atundu
Photo droits tiers

André-Alain Atundu, communicateur et cadre du Front Commun pour le Congo (FCC) s’est exprimé ce jeudi 3 mars sur les fréquentations entre Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila. 

« Il n'y a pas de calendrier statutaire pour une rencontre Kabila-Tshisekedi. Ils s'appellent comme ils veulent, ils se voient comme ils veulent », fait savoir André-Alain Atundu au cours d’un point de presse.

Il s’observe depuis peu, des moments de turbulences au sein de la coalition au pouvoir. Les derniers en date remonte à janvier dernier après les propos de Félix Tshisekedi sur la dissolution de l’Assemblée nationale au cas où le FCC bloquait son action. Mabunda, présidente de la chambre basse avait répliqué en brandissant les menaces de haute trahison.

Atundu est formel : « ni Kabila ni Tshisekedi, personne ne participe à cette agitation que vous avez remarquée. Et moi, de mon côté, je suis serein parce qu'aucune personnalité, ni aucune instance de la coalition FCC-CACH n'a combattu l'ambition du FCC de gouverner ensemble avec le CACH pour les intérêts bien conclus du peuple congolais ».

Pour André-Alain Atundu, « Ce sont des traîtres à la démocratie qui œuvrent pour que la coalition FCC-CACH éclate afin que le peuple congolais ne puisse vivre les bienfaits de l’alternance pacifique pendant tout le mandat du Président Tshisekedi ».

Les évêques catholiques, ont pour leur part dénoncé lundi l’accord “occulte” entre FCC et CACH qui ne fait qu’alourdir les souffrances du peuple. 

Christine Tshibuyi

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une