Catégorie
Le gouvernorat de province du Kasai

Le gouverneur du Kasaï, Dieudonné Pieme Tutokot, a annulé, vendredi 24 mai dernier, l'arrêté provincial de son prédécesseur qui majorait la taxe d'évacuation des produits agricoles de la province du Kasaï vers d'autres provinces.

La décision du gouverneur du Kasaï fait suite à la grogne constatée, mercredi dernier, à la gare ferroviaire de Mweka. En effet, les acheteurs de maïs en partance pour les provinces du Kasaï Central et Kasaï Oriental se sont vus bloqués par les agents de la Direction Générale des Recettes du Kasaï (DGRKAS), qui leur exigeaient de payer la somme de 450.000 FC au titre de taxe d'évacuation des produits agricoles.

"Nous payons depuis trois ans 250.000 FC mais, ce matin, les agents de la DGRKAS nous brandissent un nouvel arrêté qui fixe cette taxe à 450.000 FC", a expliqué un commerçant dont les wagons n'avaient pas reçu l'autorisation de quitter Mweka.

L'arrêté à la base de la querelle a été signé le 4 avril 2019 par l'ancien gouverneur du Kasaï, Marc Manyanga, et contresigné par le directeur général de la DGRKAS, Jean Mukanine.

"C'est un acte destiné à rançonner les commerçants et faire augmenter les prix des produits agricoles pour plonger la population dans la misère", dénonce la société civile de Mweka.

"J'ai annulé cet arrêté. L'ancien taux soit 250.000 FC reste d'application", a dit à ACTUALITE.CD Dieudonné Pieme, gouverneur du Kasai.

La décision de M. Pieme a calmé la situation et la société civile a applaudi la promptitude avec laquelle le chef de l’exécutif provincial a réagi.

L'évacuation des produits agricoles notamment le maïs, aliment de base au Kasaï, est soumise au paiement d'une taxe provinciale.

Sosthène Kambidi