Catégorie
Photo droits tiers

Jean Claude Mwisa, directeur général du Fonds d’Assainissement de Kinshasa (FONAK), apporte ses explications aux élus provinciaux de Kinshasa, ce mardi 21 mai 2019, sur la gestion de cette brigade. C’est suite à une question avec débat lui adressée par le député Isango Philippe.

L’élu de Ngaliema veut, à travers sa question, être éclairé sur la gestion des revenus générés par les taxes d’assainissement de quatre marchés urbains et neuf marchés municipaux de la ville de Kinshasa.

La taxe d’assainissement qui coûte 200 FC est prélevé sur les quatre marchés urbains, à savoir Marché Central, Gambela, Liberté et Matete et également sur les marchés municipaux : Bayaka, Somba Zigida, N'djili quartier 6, Kato, Libulu, Tshimanga, Éthiopie, Sport et Koweït, etc. Cette taxe sert à prendre en charge l’évacuation des immondices dans lesdits marchés.

Auguy Mudiayi