Catégorie
Yamba - Yamba / Droits tiers

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a nommé, ce lundi 29 avril, Tharcisse Kasongo Mwema Yamba-Yamba, ancien journaliste de Radio France Internationale (RFI), comme son porte-parole. Il sera secondé par Tina Salama, ancienne journaliste et directrice des programmes de Radio Okapi.

C'est aux termes de l'ordonnance 19/ 029, lue à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), que le président de la République a nommé ces deux anciens journalistes. Ils vont travailler "en étroite collaboration avec les directions de la Presse Présidentielle et de la Communication".

 

Tina Salama
Tina Salama

Ce que l'on sait du nouveau porte-parole 

Né en octobre 1952 dans l'ancienne province du Katanga, Kasongo a commencé sa carrière journalistique en 1972 à la RTNC, ex-OZRT (Office Zaïrois de Radio et Télévision) - la "Voix du Zaïre", à Lubumbashi.  

Dix ans après ses premiers pas dans la profession, il a été affecté à la station nationale à Kinshasa. Il a gravi des échelons jusqu'à devenir sous-directeur chargé des équipes de reportage basées à la présidence de la République.

Mais, quelques années plus tard, précisément en 1990, au lendemain du discours de Mobutu Sese seko annonçant le début du pluralisme politique, Kasongo a été viré de la présidence.

Pour cause : il a fait partie d’un groupe de journalistes pétitionnaires qui exigeaient la liberté de l'information dans les médias publics. Le journaliste disparaît de la scène. Deux ans plus tard, il va poser ses valises à Paris. On l'entendra plus tard présenter le journal matinal sur RFI. Cependant, en 2008, il décide de quitter la radio française .  

Devenu professeur de journalisme à l'Université de Lubumbashi (UNILU), Kasongo se fera rare dans les milieux de la presse, pour ses recherches. En 2012, il a été nommé directeur général de la Radio télévision Kyondo (RTK), émettant de Lubumbashi, dans le Haut-Katanga.

Christine Tshibuyi