Photo droits tiers

Esther Ndengue Fayulu est soulagée par la réouverture, ce vendredi 15 mars, de Faden House, l’hôtel qu’elle gère avec son mari, l’ex-candidat à la présidentielle du 30 décembre, Martin Fayulu Madidi.

« C’est un sentiment de satisfaction. Je remercie M. Olenghankoy d’être au centre de cette initiative. Etre scellé, c’est quelque chose qui n’est pas drôle. Maintenant, les gens pourront sortir et entrer librement. Nous avons connu un cas d’incendie dans notre cuisine. Les dommages pouvaient être graves parce que les véhicules anti-incendie ne pouvaient pas entrer. Economiquement, cela nous a brisé. Nous avons perdu beaucoup de clients. Nous avons eu du mal à payer nos employés, mais avec l’aide de Dieu, nous avons réussi. Cette journée est une grande journée pour nous. Les voitures peuvent entrer et sortir librement», a-t-elle dit à la presse.

Joseph Olenghankoy, président du CNSA (Conseil National de Suivi de l'Accord), était également présent pendant la réouverture de l’hôtel.

« Le président n’a fait qu’appliquer ce qui a été convenu dans l’accord. Il faut plutôt remercier le président de la République qui a voulu achever la décrispation. Je remercie également l’autorité de la ville », a-t-il déclaré.

Selon lui, il faut penser à la réparation par l’Etat.

« C’est un préjudice énorme pour cet hôtel. Il faut penser à la réparation. L’opérateur économique doit être réhabilité dignement. Je remercie le chef de l’Etat pour la disponibilité », a-t-il ajouté.

Raoul Elenge, directeur général de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa (DGRK), était également présent pendant l’opération.

 

Catégorie