Les militants de l'UDPS manifestent leur colère à Mbuji Mayi après l'échec de leurs candidats aux sénatoriales

Plusieurs dizaines de militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) de Félix Tshisekedi sont descendus, ce samedi 16 mars 2019, dans la rue, à Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental), pour exprimer leur colère après l’échec du parti aux sénatoriales dans les 24 des 26 provinces du pays.

Ils se sont attaqués notamment aux députés UDPS qu’ils accusent d’avoir été corrompus pour voter d’autres candidats notamment ceux du Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila. Quelques cas de pillage aux domiciles des députés UDPS et FCC sont signalés.

Le parti au pouvoir est majoritaire notamment à l’assemblée provinciale de Kinshasa où il n’a récolté aucun siège. Au Kasaï Oriental, le parti a pu avoir un seul siège.

Marie Jeanne Mupela

 

Catégorie