Ph. Droits tiers

Le Haut Commissariat de l'ONU pour les Réfugiés (HCR) a indiqué, ce mardi 11 décembre, avoir besoin de 918 millions de dollars américains pour venir en aide, en 2019, aux réfugiés vivants en RDC et les Congolais réfugiés dans d’autres pays voisins, fortement affectés par les conflits.

 Pour ce faire, l'agence onusienne et ses 60 partenaires ont publié, ce mardi, deux plans de réponse pour la période allant de 2019 à 2020. L’un des plans est destiné aux Congolais ayant fui la RDC dans d’autres pays d’Afrique, et l’autre aux réfugiés qui se trouvent en RDC, qui ont fui d’autres pays de la région.

« Plus d’un demi-million de réfugiés originaires des pays voisins ont été contraints de fuir leurs foyers et trouver refuge en RDC. Ce chiffre continue d’augmenter », a rappelé dans un communiqué, Ann Encontre, Représentante régionale du HCR en RDC et Coordinatrice pour les réfugiés congolais.

Cent septante-cinq (175) millions de dollars seront nécessaires pour assister les réfugiés vivant en RDC, indique le HCR dans son communiqué parvenu à ACTUALITE.CD.

Ce plan vise essentiellement les réfugiés burundais, centrafricains, rwandais et sud-soudanais, répartis à travers le territoire congolais. Mais, pour répondre aux besoins "les plus urgents" des Congolais réfugiés à l'étranger, le HCR a besoin de 743 millions de dollars.

Ces besoins comprennent la protection, l’eau et l’assainissement, la sécurité alimentaire, la santé et l’éducation des réfugiés congolais se trouvant en dehors de la RDC.

Déchirée par des conflits armés et frappée par des épidémies meurtrières, la RDC accueille sur son territoire 531.819 réfugiés dont la plupart ont fui les violences dans les pays limitrophes. En retour, 781.917 Congolais sont réfugiés dans différents pays africains.

Christine Tshibuyi

Tags
Catégorie