Kinshasa : le gouverneur Gentiny Ngobila lance les travaux de l'élaboration du budget de la ville pour l'exercice 2021
Gentiny Ngobila/Gouverneur de Kinshasa

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a lancé, mardi 22 septembre à Caritas Congo dans la commune de la Gombe, les travaux de l'élaboration du budget de la ville de Kinshasa pour le compte de l'exercice 2021. 

C'était en présence des membres de l'exécutif provincial, des bourgmestres, des gestionnaires des crédits, des responsables des régies financières ainsi que des chefs des divisions, tous concernés par ces travaux. 

Dans son mot de circonstance, l'autorité provincial de Kinshasa a d'abord remercié le Coordonnateur du comité d'orientation de la reforme des finances publiques -COREF- pour les efforts que son institution ne cesse d'entreprendre dans le sens d'améliorer la gouvernance budgétaire dans la ville de Kinshasa particulièrement, en vue d'un développement harmonieux de la base au sommet, et d'un rapprochement des gouvernants et gouvernés. 

Puis, il a signifié que l'objectif de ces travaux est de doter la ville de Kinshasa d'un instrument de mise en oeuvre des politiques en vue de faire avancer sa population vers l'amélioration du cadre de vie à travers la vision "Kinshasa bopeto" qui suppose une adhésion et une participation massive de toute la population kinoise. 

Par ailleurs, Gentiny Ngobila a reconnu le contexte difficile de la covid-19 dans lequel ce budget se prépare, alors qu'il doit permettre de maximiser le bien-être collectif des kinoises et kinois. 

A l'en croire, il y a plus de défis à relever dans ce contexte général de détérioration du cadre de mobilisation des ressources. 

"Nous avons aujourd'hui le devoir de refonder un ordre collectif, stable et juste, avec tous les partenaires. Nos concitoyens attendent de notre gouvernement provincial qu'il garantisse leur sécurité, assure leur mobilité et leur procure les besoins sociaux de base dans un cadre assaini conformément à notre vision, à savoir Kinshasa bopeto par tous et pour tous", a souligné le gouverneur Ngobila. 

Et pour y arriver, il a invité tout le monde à unir les forces, à mutualiser les efforts pour faire avancer, au côté du Président de la République, les conditions sociales de la population à travers l'amélioration du cadre de vie dans la ville de Kinshasa. 

Quant aux travaux, le gouverneur de la ville a demandé aux participants de suivre avec intérêt soutenu toutes les mesures d'encadrement des prévisions des recettes et des dépenses. Dans cette optique, Gentiny Ngobila a annoncé la détermination de son gouvernement à poursuivre la lutte contre le coulage des recettes, l'évasion et la fraude fiscales, et à promouvoir la culture fiscale. Il sera question aussi, dit-il, de consolider les mesures fiscales et administratives en cours. Notamment l'élargissement de l'assiette fiscale; l'application rigoureuse et le renforcement des mesures de recouvrement forcé à l'encontre des assujettis défaillants en paiement ; l'introduction des actes non encore activités; et la poursuite de la numérisation des procédures de perception des taxes et autres droits dus à la ville. 

Pour ce qui est des dépenses, le gouverneur de la ville a fait savoir qu'une attention particulière sera portée sur les dépenses sociales, notamment dans les secteurs de la santé et de l'éducation ainsi que sur les dépenses d'investissement dans les secteurs porteurs de croissance, à l'instar des infrastructures de base et communautaires. 

Peu avant de donner le go des travaux, Gentiny Ngobila a rappelé aux participants que la ville de Kinshasa a besoin d'un budget plus réaliste et plus responsable, au regard des enjeux en face qui imposent de garder le cap par rapport aux orientations des politiques nationales du gouvernement de la République, concernant la croissance et l'éradication des vulnérabilités dans la capitale. Ce qui permettrait, selon lui, de répondre aux diverses préoccupations des kinoises et kinois.

Pour rappel, le gouverneur Gentiny Ngobila, avait présenté, mercredi 11 décembre 2019, à l’Assemblée provinciale, le projet d’édit budgétaire pour l’exercice 2020 évalué à 911 milliards de francs congolais (soit 545,83 millions USD).

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une