Breaking news

EAC: les troupes déployées dans l'Est de la RDC vont lancer les offensives contre les réfractaires au processus de paix, avertit le commandant de la force
Vendredi 25 novembre 2022 - 15:09
Les troupes kényanes arrivées à l'aéroport de Goma
Les troupes kényanes arrivées à l'aéroport de Goma

Les troupes kényanes, déjà présentes à Goma, dans le cadre de la force régionale des pays de l'EAC, vont mener des offensives contre les groupes armés dont le M23, si ces derniers ne déposent pas les armes, a averti jeudi à Goma le commandant de cette force, le général-major Jeff Nyagah. Il annonce pour ce weekend, l’arrivée  d’autres troupes kényanes et de toute la logistique militaire destinée aux opérations. 

« Depuis notre arrivée ici, moi personnellement je me suis rendu sur la ligne des combats pour encourager les militaires des FARDC. Je voulais me rendre compte de la situation sur terrain. Puis, nous avons déployé nos militaires à travers la ville de Goma. A notre arrivée, la ville était menacée. Nous organisons des patrouilles avec les militaires congolais. Ce weekend, nous amenons tous nos militaires, principalement ceux du Kenya. Et même la logistique et tous les matériels de guerre vont arriver. Et là, nous serons prêts à faire le travail comme il le faut », a dit le général-major Jeff Nyagah. 

Le commandant force invite le M23 à se retirer des zones conquises conformément au récent communiqué final du mini-sommet de Luanda en Angola. 

« Le M23 doit cesser les hostilités dès ce 25 novembre. Nous allons travailler avec les FARDC. Nous allons répliquer à toute provocation. Mais, c’est important de privilégier le dialogue. Les Chefs d'Etats ont demandé  au M23 de rentrer jusqu’à Sabinyo, Bigega, Bugusa, des endroits qu’ils occupaient avant. Autre chose, tous les groupes armés comme les FDLR, ADF sont également priés de déposer les armes », a ajouté cet officier de l’armée Kényane. 

Les premières troupes de l’armée Kényane sont arrivées à Goma depuis le samedi 12 novembre 2022. Le Kenya va au total déployer 900 militaires. L’Ouganda annonce l’arrivée de 1000 hommes en plus des centaines qui opèrent dans les territoires de Beni et d’Irumu aux côtés des FARDC dans le cadre des opérations Shujaa contre les ADF.

Le déploiement de la force de l'EAC s'effectue alors que 9 sur les 14 groupements que compte le territoire de Rutshuru sont occupés par le M23. Nombreux habitants se sont déplacés suite à l’avancée des rebelles et leurs conditions humanitaires demeurent catastrophiques.

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une