Kinshasa : la Bracongo fait un don des matériels médicaux au CNPP
Samedi 13 août 2022 - 14:01
CNPP
Ph. ACTUALITE.CD

La compagnie brassicole Bracongo a remis quelques matériels médicaux au Centre Neuro Psycho Pathologique (CNPP), ce vendredi 12 août. Elle est venue à la rescousse de cet établissement médical public en grand manque de matériels ces dernières années. Cela pour apporter la pierre à l’édifice dans sa volonté d’œuvrer pour les congolais malgré le fait d’être une société commerciale.

Aussi pour casser le stéréotype culturel lié aux malades mentaux qui subissent rejet dans la plupart des familles en RDC. Un kit complet des défibrillateurs automatiques externes, un moniteur de surveillance et d’autres accessoires, ont été présentés aux agents et dirigeants du CNPP. Ils seront utilisés dans le département de soins intensifs.

A

Le médecin directeur du CNPP, Ngoma Malanda Valantin, tout en exprimant sa reconnaissance à la Bracongo, a indiqué qu’en réceptionnant ces “précieux matériels”, c’est un soulagement de se voir désormais plus aguerri sur le plan des équipements pour prendre en charge les malades en danger vital dans l’unité des soins intensifs.

« Ces appareils vont récupérer et soulager les vies humaines sérieusement en danger. Ils vont nous permettre de suivre les différents paramètres vitaux de nos malades admis aux soins intensifs, pour nous faire une idée de la profondeur de leur détresse et pouvoir décider des moyens les plus appropriés pour les prendre en charge », a-t-il dit.

A

Pour Afi Koloke, responsable département RSE communication interne et institutionnelle de la Bracongo : « on a des médecins ici qui ont une grande expertise mais qui se retrouvent face à des problématiques matérielles. Nous savons que nous n’avons pas doté l’hôpital de tout le matériel nécessaire mais nous espérons que, ce que nous avons pu offrir aujourd’hui vont permettre de mieux accompagner les patients ».

Selon les informations recueillies sur place, le CNPP fait face à de très nombreux problèmes qui entravent l’accomplissement de sa vocation. Malgré un personnel en nombre suffisant pour Kinshasa, l’infrastructure est actuellement dans un état de dégradation très avancée et l’appareillage est dans une pente descente.

A

L’appareil de radiologie de la génération 1960 dont disposait le centre à complètement céder. Il doit être remplacé par un scanner ou par un appareil d’imagerie par résonance magnétique. Les appareils d’exploration fonctionnelle, notamment d’électro encéphalographie, commencent aussi à accuser des défaillances. Les appareils de biologie clinique mêmement.

Il y a aussi un problème de vieillissement du personnel qui doit être rajeuni par l’Etat congolais. Le problème de réactifs et de médicaments sont aussi à signaler, notamment en ce qui concerne la prise en charge des malades errants et abandonnés que la police et d’autres institutions ont pris l’habitude de ramener au CNPP depuis 2012.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une