Breaking news

Sud-Kivu : une ONG alerte sur l'augmentation du nombre des détenus des prisons depuis le début de la grève des agents et personnels du parquet
Jeudi 21 octobre 2021 - 22:19
Illustration
Photo d'illustration

L'organisation des défenses des droits de l'homme Partenariat pour la protection intégrée (PPI) alerte sur la hausse  du nombre des détenus de prisons de du Sud-Kivu notamment à la prison centrale de Bukavu.

Cette augmentation est causée par la grève des agents et personnels Judiciaires amorcée depuis le 6 Septembre 2021 pour revendiquer l'amélioration de leurs conditions salariales.

Pour cette organisation, plus de 200 personnes ont été renvoyées dans la prison centrale de Bukavu sans être entendues.

" Au lancement de la grève, soit au 6 Septembre, le tableau indiquait autour de 1400 cas de  détenus à la prison centrale de Bukavu tandis qu' actuellement on est déjà à plus de 1600 détenus. Il y a plus de 200 détenus enregistrés en un mois" a dit à ACTUALITE.CD, maître Pascal Mupenda, chargé des programmes au PPI.

Une situation générale dans presque toutes les prisons de la province du Sud-Kivu caractérisée par l'absence des greffiers et autres agents et personnes judiciaires.

" La même situation c'est dans toutes les prisons. C'est vrai qu'on parle prison centrale de Bukavu mais toutes les prisons sont concernées par cette situation. Il y a aussi l'impact sur l'alimentation, les médicaments et tout leur mode de vie qui laissait déjà à désirer. Voilà pourquoi nous demandons au gouvernement de négocier les agents judiciaires pour dénouer cette grève", ajoute Pascal Mupenda.

Au Sud-Kivu, les agents et personnels Judiciaires ont entamé un mouvement de grève depuis le 6 septembre dernier. Les Tripaix, le tribunal de commerce, les cours et tribunaux et tant d'autres juridictions suivent ce mot d'ordre à part les juridictions militaires.

Justin Mwamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une