Lutte contre la traite des personnes en RDC : l'APLTP lance une série de formations à l’intention des professionnels des médias
Lundi 22 mars 2021 - 19:00
Ph. ACTUALITE.CD

L'Agence pour la Prévention et la Lutte contre la Traite des Personnes (APLTP) a lancé, ce lundi 22 mars à Kinshasa, une série des formations visant à renforcer les capacités des professionnels des médias de la RDC en matière de lutte contre la traite des personnes, grâce à un financement de USAID, en collaboration avec l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et Internews.

Durant les sessions, ces professionnels seront formés sur les différentes figures de la traite, les indicateurs permettant d'identifier les victimes, le cadre législatif existant en droit congolais ainsi que sur les techniques de diffusion d'information en la matière.

L'objectif poursuivi à travers ces formations est de renforcer les capacités des professionnels des médias à cerner les éléments constitutifs de la traite des personnes afin qu'ils puissent produire des reportages ou des émissions de qualité sur les groupes particulièrement vulnérables à cette violation grave des droits humains, les modes opératoires des réseaux de trafiquants, les causes et les conséquences dudit phénomène.

Par ailleurs, ces formations sont entreprises en droite ligne de la campagne nationale de sensibilisation contre la traite des personnes, dénommée « ensemble dénonçons et combattons la traite des personnes », lancée par l'APLTP, le 14 novembre 2020, sous le haut-patronage du président de la République.

Cette campagne se déploie à travers : l'organisation des réunions d'information ; l'animation des plates-formes d'échange entre partenaires ; la production et la diffusion des kits d'information et l'animation des émissions radio télévisées.

C'est dans cette perspective qu'une quarantaine de journalistes venus de différentes provinces du pays vont bénéficier de cette formation afin d'être outillés en tant qu'ils comptent parmi les acteurs de première ligne en matière de lutte contre la traite des personnes en RDC.

En effet, les médias ont un rôle important à jouer dans la sensibilisation de la population contre l'esclavage moderne. Ils peuvent contribuer à fixer un cadre de réflexion et d'interprétation sur la question de la traite des personnes en RDC en diffusant des informations importantes sur les croyances et les pratiques favorables aux réseaux de trafiquants d'êtres humains. Les médias peuvent en effet orienter le jugement du public en lui proposant des modèles de pensée et d'action à partir desquels la population congolaise pourrait changer ses comportements face à certains groupes vulnérables, en dénonçant et en combattant la traite des personnes sur tout le territoire national.

Précisons que cette session de formation qui sera organisée en deux phases (soit du 22 au 24 mars et du 29 au 31 mars) s'inscrit dans le cadre du projet de lutte contre la Traite des personnes en RDC, mis en œuvre par l'OIM avec l'appui financier du gouvernement Américain, à travers l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID DRC) et le programme MSDA (Media Sector Development Activity). L'objectif de ce projet est de promouvoir une réponse nationale plus coordonnée et efficace pour lutter contre la traite des personnes en RDC.

Ce projet vient aussi en appui à l'Agence pour la Prévention et la Lutte contre la Traite des personnes pour renforcer les capacités de ses membres et l'aider à jouer pleinement son rôle de coordination sur tout le territoire de la RDC.

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une