Ituri : colère des jeunes de Mungbalu après la découverte de deux corps sans vie
Vendredi 19 février 2021 - 09:25
ACTUALITE.CD

Les activités étaient paralysées jeudi après-midi dans la commune rurale de Munbaglu (territoire de Djugu) située à plus 85 km au nord-ouest de la ville de Bunia. A la base, les jeunes en colère manifestaient après la découverte de deux corps de leurs tués par des présumés miliciens CODECO.

« Les jeunes manifestaient après avoir découvert deux corps de leurs membres tués dans une attaque attribuée aux miliciens de CODECO mercredi dernier. Chose qui a entraîné la paralysie des activités socio-économiques bien que les manifestants étaient encadrés par les éléments de la police. Nous étions tous obligés de rester à la maison. Des coups de balles ont été entendus vers 18H00. Les gens ont vidé certains quartiers pour leur sécurité », a dit une source de la société civile locale.

Le bourgmestre de Mungbalu, Jean Pierre Bikilisende déplore le fait que certains miliciens de CODECO n’arrivent pas à respecter l’engagement signé pour le retour de la paix.

« Cette faction des miliciens de CODECO n'arrive pas à respecter l'acte d'engagement signé auprès des émissaires du chef de l'Etat », déplore-t-il.

La faction des miliciens de CODECO dénommée « Bon temple » intensifie ses actions dans la commune rurale de Mungbalu, une zone riche en Or. Il y a près d’une semaine, certains miliciens de cette faction avaient assiégé le carré minier de la société minière Munbaglu Gold Mining (MGM) avant de se retirer suite aux négociations avec les autorités locales.

Franck Asante, à Bunia

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une