Vendredi 25 décembre 2020 - 17:39

Breaking news

Assemblée nationale : les assistants parlementaires ont échangé avec le rapporteur du bureau d'âge sur la régularisation de leur situation 
Les membres du bureau d'âge de l'Assemblée nationale/Ph. ACTUALITE.CD

Gaël Bussa, rapporteur du bureau d'âge, a échangé ce jeudi 24 décembre avec les assistants parlementaires sur notamment la question de leur nomination. Les assistants parlementaires ont présenté au premier secrétaire et rapporteur du bureau d'âge leurs desideratas en ce qui concerne notamment les arriérés de salaire et les avantages dont ils seraient privés depuis deux ans.

« Nous avons évoqué avec lui le problème de la nomination des assistants parlementaires qui devraient normalement engendrer beaucoup de droits. Celle-ci n'a jamais été faite pendant deux ans. Ce qu'il faut maintenant, c'est d'actualiser le fichier de ces assistants parlementaires et pouvoir présenter le tout au bureau définitif qui sera élu pour pouvoir nommer les assistants aussitôt qu'il sera installé », a dit à la presse, Lyna Odia, porte-parole des assistants parlementaires au sortir de l'audience.

Elle se montre par ailleurs rassurante pour la suite : « Nous avons parlé avec le premier secrétaire (rapporteur du bureau d'âge). Il a écouté nos doléances et a promis l’implication de son équipe ».

Sous Mabunda, les arriérés de salaire des assistants avaient été apurés, selon le bureau. Il ne restait que le mois de novembre.

De leur côté, les assistants parlementaires continuent à réclamer trois mois d'arriérés de salaires enregistrés sous le bureau provisoire de cette législature. Ils brandissent aujourd’hui l’argument du principe de la continuité de services publics. Pour eux, Mabunda et son bureau devraient assumer l'actif et le passif du bureau provisoire.

Berith Yakitenge

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une