Catégorie
RDC :  environ 700.000 grossesses non désirées évitées en 2019

Un nouveau rapport de Family Planning (FP2020) a révélé des progrès en termes de contraception en RDC. Publié lundi dernier à Nairobi(Kenya), il indique qu’en 2019, plus de 718 000 grossesses non désirées ont été évitées comparativement  à 2012 où elles étaient de 389.000.

Selon ce rapport dénommé “Les Femmes au centre”, sur un total de 314 millions de femmes et de filles qui utilisent la contraception moderne, 53 millions d’utilisatrices supplémentaires se sont ajoutées au cours des sept dernières années, 9 millions uniquement au cours de 2018 dont 2 millions de femmes et de filles congolaises à la suite de la promulgation de la nouvelle loi sur la planification familiale. Parmi ces méthodes, il y a notamment les pilules, les préservatifs (féminin et masculin), les implants, les injections ainsi que les  stérilets. 

En outre, le rapport souligne  qu’il y a eu 208 000 avortements pratiqués dans de mauvaises conditions et 3 400 décès maternels évités. Le nombre des femmes ayant un besoin non satisfait en ce qui concerne les méthodes modernes de contraception (mariée/en union) en RDC s'élève à 40,6% en 2019.

Prisca Lokale

Vidéo