Breaking news

Autoformation des jeunes à Beni : Le parquet militaire enquête

Vendredi 16 août 2019 - 01:46
Catégorie
DR

 

L'auditorat militaire près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu indique qu'elle est entrain de mener des enquêtes sur la présumée formation des jeunes à Beni.

 

La justice militaire  dit qu'elle ne reconnaît pas l'endroit où des jeunes s'entraineraient  pour aller combattre les rebelles ougandais et islamistes de l'ADF.

"Nous avons suivi le message lancé par Clovis à travers les raisons sociaux mais nous, nous n'avons pas encore vu là où les jeunes sont entrain de s'entrainer" a dit à ACTUALITÉ.CD, l'avocat général près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kiv, le Colonel Kumbu Ngoma

Mercredi,la police a arrêté au stade kalinda, dans la commune Mulekera, un jeune, présenté comme initiateur de l'action consistant à entrainer des jeunes  pendant 21 jours avec comme objectif : combattre les ADF qui tuent des civils depuis 5 ans.

Clovis Mutsuva, président de la coordination inter - estudiantine de Beni a été transféré à l'auditorat militaire dans la soirée. Le procureur militaire indique que les enquêtes sont entrain d'être menée  autour de sa déclaration à la presse locale : celle consistant à désarmer les policiers dans la région.

"Les enquêtes se mènent sur deux points, voir si après son message qu'il a lancé à la presse les jeunes ont ravi des armes entre les mains des policiers en identifiant l'arme et les policiers victimes et le présumé auteur de ce vol d'arme, deuxième point si réellement ce sont les jeunes qui ont ravi des armes entre les mains des policiers.", s'explique -t-il.

La police a tiré des tirs de sommation pour disperser un rassemblement d'une dizaine de jeunes au stade Kalinda, selon le commandant de la police à Beni.  Ces jeunes s'apprêtaient de débuter une formation militaire pour aller combattre les ADF.

 

Yassin Kombi

Vidéo