Catégorie
Mike Hammer, ambassadeur des USA en RDC/Ph Justin Mwamba ACTUALITE.CD

L'ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer, a déclaré, ce mercredi 24 avril, que plusieurs compagnies américaines ont quitté la RDC à cause de la corruption et de l’insécurité.

Mike Hammer estime que cette situation ne favorise pas l’implantation des entreprises étrangères au pays.

"Le grand problème qu'il y a au Congo, c'est la corruption. Il n'y aura pas d'investissement américain dans ce pays parce qu'il y a de l'insécurité et de la corruption. La plupart des compagnies américaines sont sorties de la RDC à cause de la corruption et de l'insécurité. Et ça c'est dommage parce qu'il y a des opportunités", a dit l’ambassadeur américain au cours d'un entretien avec différentes couches sociales à Bukavu (Sud-Kivu).

A ce sujet, le centre de recherche et d'études stratégiques en Afrique centrale (CRESA) sollicite l’appui des États-Unis pour lutter contre l’insécurité et la corruption en RDC.

"Nous recommandons ainsi aux USA, à travers leur ambassade en RDC, de contribuer également à l'éradication de ce système de corruption et de reconsidérer le rôle important que devront jouer la société civile et les mouvements citoyens, lesquels constituent le bouclier de la démocratie et de la bonne gouvernance contre la médiocrité dans notre pays", a dit Rémy Kashindi, directeur exécutif du CRESA.

Dans leur plaidoyer, la société civile et les mouvements citoyens ont plaidé pour que les États-Unis soient un interlocuteur valable entre les deux peuples. Qu'ils contribuent efficacement à l'éradication des groupes armés, à l'instauration de la paix et la stabilisation, à la promotion d'un entrepreneuriat et d'un leader responsable des jeunes, au renforcement de la démocratie, à la lutte contre la corruption et, enfin, à la mise en application effective des acquis de l'alternance.

Justin Mwamba