Podcast de la culture: Face à l’expansion des langues étrangères en RDC, quel l’avenir pour les langues locales ?
Jeudi 3 février 2022 - 07:40
ECOLE

Les langues étrangères sont omniprésents dans les institutions africaines. Venues principalement avec la colonisation et d’autres formes de domination, ces langues ont été imposées dans l’administration et dans la scolarité au point de reléguer loin derrière les langues locales au passé très loin.

Le podcast de la culture reçoit Glody Besanzami, professeur à la faculté des Lettres et civilisation française de l’Université de Kinshasa. Il enseigne le Lingala et le Français à l’école des langues de l’Institut Français de Kinshasa. Il est auteur du premier manuel d’apprentissage du Lingala « Mbote, Yekola Lingala ». Pour lui, un locuteur de plus du lingala, c’est comme une âme gagnée.

« La langue est un vecteur de culture. Cheik Anta Diop disait que c’est une illusion de croire qu’on peut se développer avec la langue des autres. La langue fait partie de l’essence de notre peuple. La langue a une dimension non seulement symbolique mais aussi spirituelle », rappelle-t-il en soulignant le danger qui guete les pays africains, la RDC en particulier.

« A un moment donné de l’histoire, l’africain a cessé d’exister, il a été remplacé par un autre qui se sent plus à l’aise en faisant comme les autres, en parlant la langue des autres ».

Glody Besanzami s’entretient avec Emmanuel Kuzamba. 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une