Kinshasa: les membres de la MECREKIN appellent à éviter la confusion que font circuler certains anciens dirigeants de la MECRECO
Photo droits tiers

Le comité de suivi des  membres de la Mutuelle d'Epargne et de Crédit de Kinshasa(MERCREKIN) a, ce lundi 14 septembre, appelé ses membres à éviter toute confusion que font circuler les anciens dirigeants de la Mutuelle d'Epargne et Crédit du Congo(MECRECO).

" Le comité de suivi des membres déplore la longueur du temps qui passe depuis la nomination du comité d'administration provisoire l'ordre de service n°285/16 du 19 octobre 2016 du gouverneur de la Banque Centrale du Congo,soit quatre longues années déjà sans résultat probant quant au redressement et à la relance de ces établissements", dit un communiqué signé lundi par le président dudit comité, Jean Lando Lurhakumbira.

La BCC a, depuis octobre 2016, dans l'intérêt de la protection de l'épargne du public, décidé de la mise sous l'administration provisoire de la majorité des Institutions du réseau et porte plainte contre tous les dirigeants des institutions financières en difficulté à travers le pays.

Il récuse M. Déo Katulanya comme gestionnaire de la MECRECO car ayant brillé par la "mégestion".

“Il faut éviter toute distraction face à la confusion que font circuler certains dirigeants de la MECRECO dans les réseaux sociaux par des informations selon lesquelles ils auraient repris leurs anciennes fonctions après avoir été acquittés par la justice. Ils en avaient pourtant été dessaisis formellement par la désignation d’un administrateur provisoire. Ces mutuelles d’épargne et de crédit appartiennent à tous leurs membres respectifs et non à un groupe d’individus qui ne peuvent plus, légalement, revenir dans la gestion de ces établissements en raison de leurs responsabilités avérées dans leur mégestion”, ajoute le communiqué.

Jean Lando Lurhakumbira a aussi invité   les membres à soutenir les démarches de la Banque Centrale du Congo visant à obtenir un financement du programme de la Banque Mondiale à cet effet, et à se rendre disponibles en vue de participer activement à toutes les initiatives de sensibilisation de l’opinion publique et d’appui aux institutions nationales pour l’établissement des conditions favorables au redressement rapide de la MECRECO et des MECRE en difficulté.

La BCC avait décidé de la mise sous administration tutelle de cette institution suite aux différentes missions de contrôle diligentées par l'Institut d'Emission qui avaient révélé notamment les griefs d'octroi des crédits à des tiers non affiliés au réseau ; de détournement des fonds des membres et de la publication des fausses informations à l'attention du public et de la BCC.

Constitué officiellement en janvier 2008 , le réseau a obtenu son agrément par la banque centrale du Congo en date du 07/09/2009 sous la référence gout ID.14/N°000893 en tant que coopérative centrale d’épargne et de crédit, conformément à la loi n°005/2002 du 07/05/2007 relative à la constitution à l’organisation et au fonctionnement de la Banque centrale du Congo ainsi que de la loi n°002/2002 portant dispositions applicables aux coopératives d’épargne et de crédit.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une