Breaking news

Kinshasa : un atelier en mémoire de maître Liyolo à l’Académie des Beaux-Arts

Samedi 27 avril 2019 - 11:49
Catégorie
Alfred Liyolo

Artistes, sculpteurs, peintres et plasticiens ont quitté leurs ateliers respectifs pour se réunir à la cour de l'Académie de beaux arts dans la commune de la Gombe pendant deux jours pour exposer leurs œuvres dans le but d'honorer la mémoire de maître Alfred Liyolo, sculpteur et plasticien mort depuis le 01 avril 2019 en Autruche.

A cette occasion, les sculptures en bois, en bronze, en plastique, en argiles, des peintures, des tableaux, des masques, des maquettes et des pagnes cousus en différents formats ornent la cours de l’Académie.

Pour Yan Mangolo, artiste peintre et l'un des organisateurs de cet atelier, l'art est la seule manière pour les étudiants et autres artistes, d'honorer dignement la mémoire de leur professeur. "C'est notre façon de reconnaître les mérites de maître Liyolo. Nous voulons le pleurer avec ce qu'il nous a appris: l'art. Nous nous préparons également à accueillir son corps ici le lundi matin”, a-t-il dit.

Liyolo
L'entrée de l'espace d'exhibition artistiques en mémoire de Liyolo

Le professeur sculpteur Mangindula, ancien étudiant de maître Liyolo et son collaborateur au département de sculpture le corrobore : "Dans toute société, tout milieu ou toute corporation, il y a une manière de pleurer les morts, pour nous, notre manière de pleurer c'est de sculpter en plein air et laisser tout le monde voir comment ça se passe chez nous".

Cette exhibition qui a commencé le jeudi 26 avril à 11h, prend fin ce samedi 2 à 22h heure locale.

Le corps de  maître Liyolo est arrivé la nuit du 26 au 27 à Kinshasa et est gardé à la morgue de l'hôpital du cinquantenaire, le dimanche 28 avril, il sera acheminé à son domicile dans la commune de Mont Ngafula, le 29 il sera exposé dans la salle miséricorde sur l'avenue Shahumba dans la commune de la Gombe, et le lundi interviendra l'inhumation, à la Nécropole entre terre et ciel, après passage dans son lieu de travail qui est l'académie des Beaux-arts.

Thérèse Ntumba