Breaking news

RDC : libération de la journaliste arrêtée en plein reportage à Isangi (Tshopo)
Vendredi 21 janvier 2022 - 11:24
dictaphone
Ph. ACTUALITE.CD

Arrêtée dans la matinée du jeudi 20 janvier par la police alors qu'elle couvrait la manifestation de la société civile d'Isangi contre l'administrateur de territoire, la journaliste Justine Lifimbo de la radio communautaire Bondeko, émettant à Isangi dans la province de la Tshopo, a été libérée tard dans la soirée.

La Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) et ses 26 réseaux provinciaux qui annoncent la nouvelle, réitèrent leur demande à l'auditeur militaire de Kisangani en vue de l'ouverture d'une action judiciaire contre les auteurs de l'arrestation et du mauvais traitement réservé à la journaliste Justine Lifimbo.

Communiqué de presse

La Fédération des Radios de Proximité du Congo, FRPC en sigles et ses 26 réseaux provinciaux en RDC sont heureux d'annoncer à l'opinion nationale et internationale que la journaliste Justine Lifimbo de la radio communautaire Bondeko émettant à Isangi dans la province de la Tshopo a été libérée ce jeudi 20/1/2022 tard dans la soirée.

La Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) et ses 26 réseaux provinciaux saluent la chaîne de solidarité qui s'est constituée autour de la consœur Justine Lifimbo et remercient tous ceux qui ont concouru à cette libération.

La Fédération des Radios de Proximité du Congo et ses 26 réseaux provinciaux sont préoccupés par l'état de santé de la consœur. Selon les informations parvenues à la FRPC, la journaliste Justine Lifimbo est sortie du cachot très affaiblie et a été admise immédiatement dans une structure sanitaire pour des soins ambulatoires.

En outre, les matériels de travail de la journaliste sont restés entre les mains de la police d'Isangi et certains effets personnels.

Tout en saluant la libération de la consœur, la FRPC et ses 26 réseaux provinciaux restent préoccupés par son état de santé et renouvellent leur demande expresse à l'auditeur militaire de Kisangani d'ouvrir une action judiciaire contre les auteurs de l'arrestation et du mauvais traitement de la journaliste.

La FRPC et ses 26 réseaux provinciaux exigent la restitution sans délai des matériels de travail de la journaliste et de ses effets personnels.

Pour rappel, la journaliste Justine Lifimbo a été arrêtée jeudi 20 janvier derneir par les éléments de la police nationale Congolaise d'Isangi au moment où elle couvrait une manifestation de la société civile d'Isangi contre l'administrateur du territoire.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une