Dimanche 24 janvier 2021 - 19:27

Breaking news

Union sacrée: "ceux qui adhèrent ne seront pas dépaysés, ils y trouveront déjà leurs contributions" (Vidiye Tshimanga)
Vidiye Tshimanga/Ph. ACTUALITE.CD

Au cours d'un échange avec la presse ce dimanche 24 janvier 2021, Vidiye Tshimanga, Président de la Dynamique Congo Uni a fait savoir que ceux  qui adhèrent  à l'union sacrée de la Nation ne sera pas dépaysé parce qu'il trouvera le programme d'une manière où d'une autre sa contribution dans le programme de gouvernance.

"Le peuple a donné à Félix Antoine Tshisekedi comme mandat d'être le Premier Citoyen de la République donc, il a l'obligation de donner un programme. Le programme est celui que le Chef de l'État a insufflé, qui était un compulsé de toutes les idées à gauche et à droite que ça soit de l'ancienne Lamuka ou nous étions et nous avons fait un programme de gouvernance qui a été aussi mixé avec le programme que le FCC lorsqu'on était en coalition avait proposé, nous avons pris toutes les meilleures choses dedans et nous les avons mises dans les objectifs du gouvernement. Toute personne qui viendra aujourd'hui participer à cette nouvelle vision du chef de l'État, ne sera pas dépaysé parce qu'elle trouvera dans ce projet ce que elle même avait déjà proposé soit à l'époque dans Lamuka, dans le FCC a l'époque avec le gouvernement de Sylvestre Ilunga Ilunkamba."a-t-il expliqué devant la presse.

S'agissant de la situation  à l'assemblée nationale, le conseiller du chef de l'État chargé des stratégies  a rejeté les allégations de débauchage et de corruption.

"Ce qui se passe à l'Assemblée nationale, connaissant mon Chef, je ne l'ai jamais entendu parler, senti avoir la volonté de dire maintenant on va commencer à débaucher, a corrompre, à faire ceci ou Cela. Nous considérons ce qui se  passe à l'assemblée nationale est la conséquence d'ouverture de la porte par le Chef de l'État. Des députés des différentes formations politiques ont exprimé la volonté d'appuyer cette vision fortement explicitée lors des échanges avec les formations politiques", a ajouté Vidiye Tshimanga.

Et de conclure: 

 "On a accusé le Président de la République, le CACH, j'ai entendu les gens parler de corruption, du débauchage, il y a une différence entre débauchage et adhésion. Nous ne sommes pas aller chercher les gens de gauche à droite, quittez là-bas, venez chez nous, non, le Président a tout simplement ouvert la porte".

Clément Muamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une