Vendredi 27 novembre 2020 - 16:01

Breaking news

RDC : la valorisation du savoir-faire paysan au cœur de la 4e édition du festival AlimenTerre prévue à partir du 5 décembre
RDC : la valorisation du savoir-faire paysan au cœur de la 4e édition du festival AlimenTerre prévue à partir du 5 décembre

La 4e édition du festival AlimenTerre en RDC ouvrira ses portes du  05 au 08 décembre prochain à l’Académie des beaux-arts et dans certains sites de Kinshasa. C'est au cours d’une conférence de presse organisée ce 26 Novembre au centre Wallonie Bruxelles que SOS Faim Belgique et ses partenaires l’ont annoncé. Pour cette 4ème édition, des films, des conférences, des marchés des produits alimentaires locaux qui illustrent le riche potentiel que regorge l'agriculture familiale congolaise, sont au menu.

Mireille Bishikwabo, représentante pays de SOS Faim estime que le rendez-vous demeure solennel malgré le contexte difficile.

«C'est dans ce contexte difficile que nous lançons la 4e édition du festival AlimenTerre. Pour nous c'est un rendez-vous solennel où SOS Faim et ses partenaires venons répondre à un devoir sacré de partage d'information sur les enjeux fondamentaux sur l'alimentation et l'agriculture dans le monde aujourd'hui tout en mettant un accent sur les défis d'une alimentation saine, équitable et accessible à tous. Cette question nous concerne tous dès lors que la survie de la race humaine en dépend. Après 3 éditions organisées en RDC, chacun d'entre nous devrait être en mesure de jouer pleinement son rôle dans la valorisation des produits locaux et dans la lutte pour une alimentation saine. Nous avons prévu une sélection de films documentaires inédits qui relèvent la mafia qui se vit dans le domaine alimentaire et dont on ne pouvait se douter tout en étant pourtant victime. C'est donc l'occasion de s'enrôler massivement pour soutenir cette cause noble qui préserve non seulement notre environnement de vie mais aussi notre communauté et notre santé si précieuse», a-t-elle dit.

Pour lui, les films c’est une bonne manière d’illustrer différentes thématiques de la vie, ce qui justifie la projection des différents films à ce festival

«C'est toujours mieux d'illustrer le message que nous transmettons. Les films pour nous, illustrent mieux les questionnements que nous avons sur les différentes thématiques qui sont abordées. Non seulement illustrer mais aussi dévoiler ou prévenir ce qui n'est pas connu. Quand on passe un message ou quand on veut diffuser une information, c'est toujours mieux de capturer la réalité des faits plutôt que de venir juste en parler. On ramène des faits réels, ce sont des films documentaires et pas de la fiction. C'est généralement des études qu'on a effectuées sur terrain, ça parle mieux, à mon sens, qu'un simple speech» a-t-elle ajouté.

Cette 4ème édition se tiendra également du 11 au 18 décembre dans les provinces de Kwilu, Tshopo, Kongo Central, Kasaï Oriental, Équateur et Mongala. Au total, 13 films, 75 séances de projection et débat et une remise du prix du meilleur film du concours de réalisation organisé par SOS Faim. 

SOS Faim est une organisation non gouvernementale belge de développement active depuis plus de 50 ans dans la lutte contre la pauvreté et la faim en milieu rural. Ses deux missions principales sont le soutien à l’agriculture paysanne dans les pays du Sud, l’information et la mobilisation de la population au Nord. La deuxième édition de ce festival s’est déroulée en 2017, et la 3ème édition en 2019.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une