Catégorie
Photo droits tiers

Près de cent agents non matriculés de la Direction générale des impôts (DGI) de la ville de Beni (Nord-Kivu) revendiquent 10 ans d'arriérés de salaire auprès de leur employeur.

Dans une correspondance adressée samedi dernier au maire de Beni, consultée par ACTUALITE.CD, ces agents, au nombre total de 96, envisagent des manifestations publiques dans les prochains jours en vue de contraindre leur employeur à répondre à leurs préoccupations.

"Nous venons de passer 5 à 10 ans dans la mobilisation des recettes mais nous ne touchons absolument rien comme avantage ni prime quelconque. Comme notre situation vient de perdurer nous voudrions appliquer l'article 26 de la constitution qui nous autorise à manifester notre mécontentement parce que quelqu'un qui vient de passer 5 à 10 ans en train de servir l'Etat congolais et qui n'arrive pas à être rétabli dans ses droits, c'est une grogne sociale et c’est ce que nous fustigeons. Nous appelons notre hiérarchie à décanter notre situation le plus tôt possible parce que nous envisageons des actions de grande envergure jusqu'à l'obtention effective de notre prise en charge", explique l’un des agents sous couvert d’anonymat.

Dès lundi prochain, une série d’actions dont le sit-in seront déclenchées, annoncent-ils. En avril dernier, les agents de la DGI à Kinshasa avaient entamé une grogne pour revendiquer des primes ainsi que leur modalité de paiement.

Yassin Kombi