<strong><em>Brand content</em></strong>

<strong>La régression du nombre d'abonnés constatée, ces derniers temps, sur Twitter est un phénomène mondial. Depuis le 10 juillet, le réseau social américain a lancé la suppression de certains comptes de ses utilisateurs. </strong>

En les supprimant, beaucoup de comptes populaires ont perdu de nombreux abonnés. Notamment celui de l'ancien président américain Barack Obama qui en a perdu 3 millions, et de Donald Trump qui a perdu  340 000.

Des comptes des personnalités africaines ont également connu une baisse de nombre de leurs followers. C’est le cas, entre autres, du président Paul Kagame, président de la République du Rwanda et président en exercice de l'Union Africaine, qui vient d'en perdre près de 700.000 abonnés.

L'acteur Ashton Kutcher a également connu la perte d'un million d’abonnés. A cela s'ajoute  Oprah Winfrey avec une perte de 1,4 millions d’abonnés, Ellen Degeneres qui a perdu 2 millions d'abonnés; Shaquille O'neal en a perdu 1 million. Katy Perry a perdu 3 million, le Pape François a perdu plus de 100.000, et la chanteuse Rihanna plus de 2 millions d'abonnés.

La  présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ) est suivie essentiellement par des jeunes du continent, et n'a donc pas échappé à cette purge. Twitter ayant supprimé des comptes des mineurs et surtout de ses  followers devenus inactifs.

À l’échelle d’Afrique et de la RDC, avec plus de 280000 abonnés actifs, le  compte de la présidente de l'UPJ, Francine Muyumba reste, par ailleurs, l’un des plus populaires.

Dans son communiqué, le réseau social Twitter dit avoir verrouillé des comptes inactifs. Et que seuls ceux qui feront preuve d’activité verront leurs comptes déverrouillés. Cette annonce soulage plusieurs utilisateurs dans l'espoir de recouvrir leurs abonnés le plus rapidement possible.

Catégorie