Breaking news

Nord-Kivu: 7 morts, 64 maisons calcinées dans 38 cas d'incendie depuis début 2018

<b>La ville de Goma a enregistré 7 morts et 64 maisons calcinées dans 38 cas d’incendies déclarés depuis le début de 2018. Ce bilan a été livré ce jeudi 12 juillet à la presse par Joseph Kambale Makundi, coordonnateur de la protection civile lors de la sensibilisation de la population sur la gestion des sources d'incendies, surtout en cette période de saison sèche. </b>

Joseph Kambale Makundi a, à cette occasion, plaidé pour l'urbanisation de la ville pour un plan de sensibilisation de la population à la gestion des sources d'énergie dans les ménages. Pour lui, l’urbanisation et le lotissement de la ville sont également essentiels pour éviter l'utilisation des planches, particulièrement inflammables.

<i>"Quand je compare avec d’autres villes, nous sommes vraiment à un extrême pic qui nous amène à dire qu’il y a l’alerte à Goma au niveau de la communauté par rapport à la gestion des incendies à Goma. Le système électrique représente 13% des causes des incendies dans la ville. 65,8 sont des causes liées aux ménages. Il faut un plan spécifique de sensibilisation de la population sur la gestion des sources d’énergie au niveau des ménages. Et après cette sensibilisation, il faut qu’il y ait la réponse qui est multisectorielle. Le maire de la ville a aussi à faire. Nous devons continuer à tracer les routes, urbaniser et donner un bon lotissement de la ville pour qu’on évite ces maisons en planche et ces constructions anarchiques. Au niveau des ménages, il faut qu’on ait également des matériaux d’alerte, des extincteurs (…) La dernière intervention c’est le corps des pompiers. La population de Goma devra l’atteindre au 0820800001</i>", a-t-il dit.

Pendant plus de 3 ans, la ville de Goma a vécu sans service anti incendie. Pour cause, des pannes répétitives dee engins commis à cette tache. C'est ce mercredi 11 juillet 2018 que le gouvernement provincial a doté à la ville d’un nouveau camion. Le coordonnateur de la protection civile appelle la population de Goma à en faire un bon usage.

<i>"J’annonce que le gouvernement provincial a acquis un nouveau camion anti incendie adapté. Mais, j’interpelle la population à bien gérer ce camion. Durant les trois ans sans camion anti incendie dans la ville, nous avons eu de la peine. Nous ne savions pas comment gérer les cas et nous avons perdu des vies humaines. Et donc, quand la protection civile arrive, il ne faut plus l’accueillir avec des jets des pierres. Les étudiants qui veulent analyser la capacité d’intervention de la protection civile doivent éviter de fausses alertes. Je signale toutefois que j’ai besoin de 4 camions anti incendies pour bien gérer ces cas d’incendie"</i>, a ajouté Joseph Makundi.

<b>Patrick Maki</b>

Catégorie