Breaking news

RDC : Une enquête ouverte sur les affrontements entre FARDC et UPDF sur le Lac Édouard

<strong>L’armée congolaise (FARDC) annonce l’ouverture d’une enquête sur les accrochages avec l’armée ougandaise (UPDF) le 5 juillet dernier au large du Lac Édouard, au bord de la localité de Kyavinyonge, en territoire de Beni (Nord-Kivu). Elle confirme également la mort de quatre militaires ougandais lors de l’incident.</strong>

L’enquête ouverte depuis samedi 7 juillet est menée par la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu. Le Colonel Kumbu Ngoma, substitut de l’auditeur militaire séjourne à Kyavinyonge.

«Nous avons auditionné plusieurs personnes parmi lesquelles le commandant de la force navale, le conducteur de la pirogue qui était touché par balle, le capitaine qui avait conduit la délégation. Nous confirmons qu'il y a eu quatre militaires ougandais décédés lors des échange des tirs croisés, et de notre côté le conducteur de la pirogue qui était un civil a été touché par une balle et il est en train de poursuivre les soins à l'hôpital, un militaire a été brûlé par la flamme de la lance-roquette », a dit à ACTUALITE. CD ce lundi le colonel magistrat Kumbu Ngoma.

Au lendemain de ces affrontements, des sources locales affirment que l’armée ougandaise avait tiré sur des pêcheurs congolais qui exerçaient au large du Lac Édouard. Ce lundi, l’administrateur du territoire de Beni, Donat Kibwana a dit qu’au moins 12 pêcheurs congolais sont toujours portés disparus.

Ces allégations ne sont pas confirmées par la cour militaire qui enquête sur l’incident.

<strong>Yassin Kombi</strong>

Catégorie