Breaking news

RDC-Ebola : Le DG de l’OMS se dit prudemment optimiste - Interview

Lundi 11 juin 2018 - 07:56

<strong><em>Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur Général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), se rend à Itipo ce lundi 11 juin 2018 où le ministère de la santé et ses partenaires ont focalisé les efforts Itipo et où un nouveau cas confirmé d’Ebola a été rapporté le 7 juin. Les activités de surveillance et de suivi des contacts ont été intensifiées dans cette zone et les aires de santé voisines.</em></strong>
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr">
<p dir="ltr" lang="en">Going to Mbandaka, Bikoro and Itipo tomorrow with <a href="https://twitter.com/WHO?ref_src=twsrc%5Etfw">@WHO</a&gt; <a href="https://twitter.com/DrTedros?ref_src=twsrc%5Etfw">@DrTedros</a&gt; to see the ground level response to <a href="https://twitter.com/hashtag/Ebola?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Eb…;. MOH DRC has done a tremendous job so far with support of partners <a href="https://twitter.com/WFP?ref_src=twsrc%5Etfw">@WFP</a&gt; <a href="https://twitter.com/MSF?ref_src=twsrc%5Etfw">@MSF</a&gt; <a href="https://twitter.com/ICRC?ref_src=twsrc%5Etfw">@ICRC</a&gt; <a href="https://twitter.com/UNICEF?ref_src=twsrc%5Etfw">@UNICEF</a&gt; . <a href="https://t.co/8uvbduwjNB">https://t.co/8uvbduwjNB</a></p&gt;
— Soumya Swaminathan (@doctorsoumya) <a href="https://twitter.com/doctorsoumya/status/1005930005250101248?ref_src=tws… juin 2018</a></blockquote>
<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js&quot; charset="utf-8"></script>

A sa descente de l’avion ce dimanche, il a accordé une interview à ACTUALITE.CD

<strong>Vous êtes en RDC pour évaluer la riposte. Quelle est la situation actuellement ?</strong>

Je suis revenu pour évaluer la situation et la situation s’améliore. La situation s’est vraiment améliorée. La situation se stabilise, ce n’est pas encore fini et nous sommes prudemment optimistes que nous allons pouvoir la contrôler, mais il y a encore du travail.

<strong>Aujourd’hui, vous êtes optimistes ?</strong>

Nous sommes prudemment optimistes. Les cas que nous avons sont dans des lieux qui ne sont pas très accessibles, nous faisons du porte-à-porte, on contacte les personnes qui ont été en contact avec des cas, la logistique est très compliquée et nous allons continuer à travailler dur.

Ça se stabilise, ça s'est vraiment amélioré depuis un mois et je suis optimiste que nous allons pour voir en finir très bientôt.

<strong>Quels sont les plus grands défis aujourd’hui ?</strong>

Le grand défi c’est la logistique, surtout à Iboko. Nous allons de villages en villages, dans les communautés, et c’est un peu difficile. La coordination avec le gouvernement et avec les partenaires se passe bien, nous faisons tous du mieux que nous pouvons.

<strong>Avez-vous peur ?</strong>

Non, je suis une personne du terrain et je suis venu voir la situation et sur base des informations que j’ai, la situation est en train de s’améliorer.

Catégorie