La Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO) se dit victime d’une nouvelle attaque armée, contre un de ses hélicoptères au Sud-Kivu, dans l’Est de la RDC.

«<i>Le 5 janvier 2018, un hélicoptère de type Oryx de la MONUSCO effectuant une mission de surveillance sur le territoire de Fizi a été pris pour cible par un élément armé inconnu près de la péninsule d'Ubwari, environ 89 km au sud d'Uvira, au Sud-Kivu. Selon les constatations, la balle a heurté la base de l'avion. L'équipage a pu ramener l'appareil en toute sécurité à Goma. Aucune personne n’a été blessée </i>», dit la Mission onussienne en RDC dans un communiqué, ce mercredi 10 janvier 2018.

La MONUSCO s’offusque de cette agression contre son appareil dont l’équipage, d’après elle, avait “l’unique mission d’assurer la protection de civils et surveiller la zone qu’il survolait”.

«<i>Cette attaque contre son personnel en mission sur le terrain pour des raisons inconnues est injustifiée. Le fait de restreindre la liberté de mouvement de la Force de la MONUSCO dans l’accomplissement de son mandat est punissable conformément aux lois internationales</i> », ajoute le communiqué de la Mission onussienne en RDC.

<strong>Will Cleas Nlemvo</strong>

Catégorie