Rutshuru : 1000 anciens enfants-soldats réinsérés dans la société par la présidence

Le bureau de la représentante spéciale du Chef de l’Etat en matière de lutte contre les violences sexuelles et l’enrôlement des enfants par des groupes armés a doté,...

Le bureau de la représentante spéciale du Chef de l’Etat en matière de lutte contre les violences sexuelles et l’enrôlement des enfants par des groupes armés a doté, ce mercredi 26 avril, 1.000 enfants issus des forces et groupes armés ainsi que d’autres enfants vulnérables du territoire de Rutshuru des kits de réinsertion majoritairement constitués des outils d’apprentissage des travaux manuels.

«L’objectif majeur de ce projet est de contribuer à la stabilisation et à la sécurité de la zone ciblée par la réinsertion socio-économique des enfants actuellement associés aux forces et groupes armés ainsi que les enfants vulnérables de la communauté et aussi accompagner les communautés du territoire de Rutshuru frappées par les conflits à se relever, à remettre en place des activités de relance économique et de cohésion sociale qui vont avoir un impact durable sur la stabilité et la consolidation de la paix dans ce beau territoire», a dit Evelyne Bamba, chef du bureau du PNUD Nord-Kivu.

Ce projet de réinsertion des enfants issus des groupes armés rentre dans le cadre du projet conjoint des Nations Unies pour la réintégration des enfants dans la chefferie de Bwisha (Rutshuru), financé par le gouvernement japonais.

«De manière plus particulière, en ce qui concerne la réinsertion socio-économique des enfants anciennement associés aux forces et groupes armés, les survivants des violences sexuelles et les autres vulnérables de la société, cet investissement contribuera effectivement à valoriser durablement cette jeunesse non seulement à se prendre en charge mais aussi à lutter contre les antivaleurs susceptibles de compromettre la paix sociale encore précaire dans la région», a dit Adèle Bazizane, ministre provincial du Genre, de la Famille et de l’Enfant du Nord-Kivu également représentante de Jeannine Mabunda, conseillère du chef de l’Etat en la matière.
Patrick Maki

In this article

Join the Conversation

Please copy the string ceX8bu to the field below: