Forum de Tana : Kamerhe en Éthiopie pour parler des ressources naturelles de la RDC

Le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe, est invité au 6ème forum de Tana qui se tient du 20 au 23 avril 2017 en...

Photo Pascal Mulegwa

Le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe, est invité au 6ème forum de Tana qui se tient du 20 au 23 avril 2017 en Ethiopie, auquel participent experts et plusieurs responsables politiques africains. Le président de l’Unc va intervenir ce samedi 22 avril.

«Je suis invité au 6ème forum de Tana, un think tank présidé par l’ancien président nigérian, le général Obasandjo, qui va se tenir à Bahir Dar, à 45 min. de vol d’Addis-Abeba, en Éthiopie, sur la gouvernance des ressources naturelles en Afrique. Mon intervention est prévue à 16h30′, heure locale. Nous allons partager l’expérience de la RDC où les ressources naturelles ressemblent à une malédiction et montrer comment elles sont en réalité une chance pour la RDC, l’Afrique et l’humanité. La RDC va rebondir et l’Afrique subsaharienne va décoller. C’est ma vision contenue dans mon livre », a dit Vital Kamerhe à ACTUALITE.CD

« Comment sortir du guêpier infernal dans lequel l’Afrique est enserrée depuis plusieurs décennies et qui a été relevé par la Banque africaine de développement (BAD), à savoir que « au cours des 60 dernières années, entre 40 et 60% des conflits armés internes étaient liés aux ressources naturelles » ?

L’équation perdure et ne semble pas devoir être résolue de sitôt, telle est la tâche essentielle que se fixe ce forum de haut niveau sur la sécurité en Afrique qui se tient du 20 au 23 avril à Tana.

Dans ce havre naturel du septentrion éthiopien qui trône à 1.800 mètres d’altitude, d’éminents experts, décideurs et dirigeants africains se penchent cette année sur le thème : «Gouvernance des ressources naturelles en Afrique».

Stanys Bujakera

In this article

Join the Conversation

Please copy the string UYacc4 to the field below:

11 comments

  1. Tanga MENDE Répondre

    Les ressources de la RDC sont connues depuis la nuit des temps, qui ignore qu’en RDC il y a le diamnat, le cuivre, l’or, la foret, une hydrologie importante, le climat tropical, beaucoup de terres arables, une population jeune et capable de travailler, etc.

    Il faut noter par contre l’absence de bons leaders dont lui meme ayant ete president du parlement, un president dont les projets n’ont pas ete realises, la corruption au top, la passation des marches s’octroie selon qu’on est proche de la famille du president ou pas…

  2. Coco bil Répondre

    Capable avec le niveau de défendre le pays à l’extérieur, voilà les hommes dont la RDC et l’Afrique ont besoin. On ne craint rien comme on aurait craint de ce que les autres politiciens de la RDC pouvaient dire dans leur intervention.

    1. Tanga MENDE Répondre

      Tu veux dire que Kamerhe a decouvert de nouvelles ressources? ces ressources ont toujours ete la, mais s’il allait expliquer comment les exploiter pour le bien du peuple et non pour le bien de quelques familles, je lui dirais chapeau bas! Mais il va sans doute dire la RDC est comme le Bresil, il a la 2me fortet apres celle de l’Amazonie, la seconde reserve d’eau de la planete…ca c’est du deja entendu…mais il faudrait aller un peu plus loin, comment transformer ses ressources en richesses materielles dont beneficieraient les congolais et les africains…et non repeter les memes choses…

      1. Michkah Répondre

        parler des ressources de la RDC c’est une chose que les congolais doivent faire et non pas pour avoir un soutien en vue de faire une rébellion qui va nous pousser à perdre des millions des jeunes dont nous faisons partis mais pour inciter des investisseurs et trouver là une opportunité au bénéfice du peuple congolais en particulier et africain en général non pas pour l’intérêt d’un groupe des gens qui se croient élus de Dieu depuis le ventre de leurs géniteurs au détriment d’une dizaine de million des gens

  3. Ebuela Assakya Répondre

    Je pense avec Kamerhe, sans appliquer l’égoïsme, la RDC peut aller de l’avant, contrairement des idées de monsieur Tanga Mende qui focalise sws idées à une situation discriminatoire, un seul conseil est que si nous vous reconstruire notre pays, nous devons eviter la discrimination et être souder

  4. malick Répondre

    des idées qui ne profittent a rien

  5. Gilbert kalumuna Répondre

    Dans mon mémoirebde licence en droit public de l’univ de Goma intitulé  » le status juridique des eaux du nil ». j’avais soulevé cette problematique en prouver que les 10 pays riverains du bassin du nil sont en flit du fait de la gestion non juste des eaux du nil, et que si on y prend pas garde la guerre éclaterait entre ses riverains

  6. Patient Muguma Répondre

    Voici l’homme capable de défendre le pays sur le plan international. Cher Président tolingi yo.

  7. Elodie Répondre

    En quelle qualité peut-il parler au nom d la Rdc à l’étranger ?

  8. Goma Répondre

    Un cameleon tout fait. Comment ce traitre peux se dire qu’il va defendre les interet du pays. Qu’il soit claire, il travaille pour la Kabilie.

  9. yves kulimushi Répondre

    le congo est un pays riche mais sa population est pauvre,kel paradoxe.j pense k pour resoudre c problème il faut reformer l’etat congolais lui octroyer ses capacités d’action retrouvées entre les mains d’un groupe des gens actuelles.à ceci s’ajoute la reforme de la justice,de la police et armée, des dirigeants avec vivions,renforcer le système sanitaire, scolaire,économique….mais pour ça il faut ke le peuple se ressaisisse car un peuple merite ses dirigeants