Nouvelles fosses communes : La France insiste sur une enquête internationale indépendante

La France s’est dite gravement préoccupée à la suite de 17 nouvelles fosses communes révélées par les Nations Unies dans les provinces du Kasaï. «Nous réitérons notre ferme...

La France s’est dite gravement préoccupée à la suite de 17 nouvelles fosses communes révélées par les Nations Unies dans les provinces du Kasaï.

«Nous réitérons notre ferme condamnation des violences meurtrières et des atteintes aux droits de l’Homme perpétrées dans les Kasaï, ces derniers mois, quels qu’en soient les auteurs », a déclaré la République française à travers son ambassade en RDC.

L’Hexagone demande à ce que lumière soit faite à ce sujet qui, selon lui, pourrait constituer des crimes de guerre au regard du droit international.

« Nous rappelons les conclusions du 6 mars du Conseil des Affaires étrangères de l’Union européenne, demandant au gouvernement de la RDC d’ouvrir immédiatement une enquête crédible et impartiale sur ces faits afin que les responsables en répondent devant la justice en formulant le souhait qu’une enquête internationale indépendante puisse être invitée à soutenir ce processus », a dit la France dans le même communiqué.

Will Cleas Nlemvo

In this article

Join the Conversation

Please copy the string TuU7Eu to the field below:

2 comments

  1. Greg Mukishi Répondre

    Nous vous demandons de lancer une enquête internationale sans tarder, car le regime congolais est entré de tout faire pour empêcher que la vérité soit faite et que les coupables soient punis, car il est le responsable numéro de ces crimes.

  2. Matembela Répondre

    Plusieurs puissances ne s’arrêtent qu’à condamner au lieu de prendre des mesures contraignantes.