RDC : 547 cas de violations des droits de l’homme en mars 2017 (BCNUDH)

Le Bureau Conjoint des Nations-Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH) a documenté 547 cas de violations des droits humains en RDC, au cours du mois de mars dernier....

Le Bureau Conjoint des Nations-Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH) a documenté 547 cas de violations des droits humains en RDC, au cours du mois de mars dernier.

D’après le BCNUDH, les atteintes à la liberté et à la sécurité des personnes sont récurrentes avec un total de 184 violations et 133 cas d’atteintes à l’intégrité physique des personnes.

Les agents de l’Etat et les groupes armés sont les plus incriminés par l’ONU dans ces violations de droits de l’homme.

«Les agents de l’Etat responsables de 59%  de violations, 66 victimes d’exécutions extra-judiciaires, groupes armés responsables de 221 violations dans les territoires affectés par les conflits, 117 civils tués dans les territoires affectés par les conflits dont 35 par les groupes armés, 33 adultes et 15 filles victimes de violations sexuelles liées au conflit, dont 16 par les agents de l’Etat », indique le rapport de l’ONU.

Le BCNUDH note une légère hausse de cas de violations des droits de l’homme en mars par rapport au mois de février où 461 cas ont été documentés.

Franck Ngonga

In this article

Join the Conversation

Please copy the string fqzi18 to the field below: