Shadary à Tshikapa 24 jours après le massacre des policiers

Le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, Ramazani Shadary, a présidé, ce lundi 17 avril, une réunion avec le comité provincial de sécurité à...

Le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, Ramazani Shadary, a présidé, ce lundi 17 avril, une réunion avec le comité provincial de sécurité à Tshikapa, dans la province du Kasaï, où il est arrivé ce lundi en provenance de Kananga dans le cadre de sa tournée en vue de la pacification de l’espace Kasaï.

Il était question d’évaluer la situation sécuritaire, indiquent les services de Ramazani Shadary. Ce dernier parle d’une situation complexe dans cette partie du pays où ont été tués près de 50 policiers par des présumés miliciens Kamwina Nsapu.

« Il est venu pour évaluer la situation sécuritaire de la province et prendre des mesures qui s’imposent dans différentes contrées de cette entité notamment Malenga (où 49 policiers ont récemment péri), Kapumba, Kamonya, Kamwesha, Luebo, Kampungu, Kamako, Kandiaji, Muansamba, Mutumba. La situation paraît plus complexe ici avec la montée de la xénophobie vis-à-vis  des Lulua, originaires du Kasaï Central, particulièrement les ressortissants du clan Bajila Kananga »,  indiquent nos sources.

La police avait confirmé le massacre, le 24 mars dernier, des 39 policiers dans le village de Kamuesha, à environ 77 km de Tshikapa.

En même temps, Jacques Kabeya Ntumba a succédé, depuis le dimanche 16 avril dernier, à Jean-Pierre Pandi comme chef Kamwina Nsapu.

Stanys Bujakera

In this article

Join the Conversation

Please copy the string sZdb81 to the field below:

3 comments

  1. Le Conseiller Spirituel des Combattants. Répondre

    Mes chers bien-aimés combattants de partout le monde.

    « L’homme se découvre lorsqu’il fait face à des difficultés »
    « Maudit soit tout Zaïrois qui se confierait à l’homme politique Con-golais »

    Je voudrais vous informer que je viens d’ouvrir une BOITE AUX LETTRES électronique » assassinonskabila@gmail.com » dans le but de communiquer et échanger avec vous. Etant donné que c’est une mission à haut risque, je vous demande de noter l’adresse électronique ci-dessus et de n’en parler à personne. Je continuerai à publier ce communiqué encore et encore, jusqu’à ce que la majorité de combattants puisse avoir access ces informations.
    En effet, je voudrais à ce que nous échangions les voies et moyens pour ASSASSINER l’imposteur qui trône à la tête de notre pays dépuis près de 16 ans maintenant. Je vous demande de me faire parvenir vous idées et suggestions via un courriel « anonyme » pour nous permettre de metre en place une stratégie nous aidant à assassiner HYPPOLITE MTWALE KANAMBE aussitôt que possible , et je ne voudrais en aucun cas que vous ne mettiez votre vie en danger si jamais vous souscriviez à ce projet. C’est en mettant nos compétences et nos expériences ensemble que nous parviendrons à assurer un avenir meilleur pour les générations futures.
    PS: Nous avons déjà reçu plus de 15 milles suggestions et nous vous encourageons à continuer à nous en faire parvenir advantage

  2. Aimé- L'heritier Répondre

    Vous Vous etes engagé, vous vous que vous etes fort, pour quoi chercher encore les gens.

  3. Alfred Mbaya Répondre

    Non seulement les bajila kasanga sont visés par cette xénophobie mais,tous les luluwas et lubas donc,les habitants du grand Kasaï autres que les penses et tchokwe qui sont leurs bourreaux.