Kabila promet d’améliorer les conditions des fonctionnaires de l’Etat en poursuivant les réformes

Le chef de l’Etat, Joseph Kabila, a appelé, ce mercredi 5 avril 2017, dans son discours sur l’état de la Nation, à la réforme fiscale, à la lutte...

Le chef de l’Etat, Joseph Kabila, a appelé, ce mercredi 5 avril 2017, dans son discours sur l’état de la Nation, à la réforme fiscale, à la lutte contre la fraude et la contrebande. Pour lui, une loi sur la fiscalité doit être inscrite au courant de la session ordinaire en cours au parlement.

Les régies financières seront dotées d’un système de gestion informatique. Le président de la République reconnaît cependant la morosité du cadre macroéconomique du pays.

«Je me fais le devoir de rappeler la fragilité des fondamentaux de notre tissu économique tourné vers le secteur tertiaire et marqué par l’importation des biens de première nécessité et l’exportation des matières premières, source principale du financement de notre budget mais dont nous ne contrôlons pas les prix. Si nous ne changeons pas ce paradigme, notre économie restera fragile. Tant que notre système fiscal sera lourd, le climat d’affaires ne sera pas propice à l’investissement et nous ne pourrons pas mettre fin à l’incivisme fiscal», a déclaré Joseph Kabila.

Kabila promet aussi un apport aux petites et moyennes entreprises pour la création d’une classe moyenne.

«L’option est levée de soutenir le secteur privé productif en soutenant les PME, notamment celles engagées dans l’agro-industrie. Il faut produire ce que nous consommons. Conférer la valeur ajoutée à nos produits de consommation domestique et ceux destinés à l’exportation. Notre pays ne doit pas être indéfiniment un espace offrant des opportunités au pays tiers au détriment de sa propre population», a préconisé le chef de l’Etat.

Le président Kabila a exprimé sa volonté à poursuivre les réformes afin d’améliorer les conditions de vie des fonctionnaires de l’Etat.

Willy Akonda Lomanga, Desc Eco

In this article

Join the Conversation

Please copy the string heGs4H to the field below:

4 comments

  1. Serge k Répondre

    Amélioration de conditions sociales de fonctionnaires dans combien de temps?
    Pense tu vraiment réaliser dans les 8 mois qui te reste ce que tu n’avais pas pu accomplir pendant 16 ans?

  2. Rémy Tch Répondre

    Ce qu’il n’a pas fait pendant 15 ans il va le faire dans les 7 mois qui lui restent? Doutez-vs encore de ses véritables intentions ? Qu’a-il dit au sujet des massacres reccurantes et de l’insécurité qui se généralisent ? A-t-il parlé de son ami Gédéon ? De la corruption ? Le pays se porte bien, n’eut été la baisse des matières premières. A la fin de son mandat il faudrait qu’il aie le courage de faire le bilan de ses slogan: 5 chantiers, révolution de modernité, et blablabla! Des coquilles vides. Et puis il a des suiveurs: Kabila désir, Kabila machin… Pauvre Congo !

  3. Mahungu SHUNGU Répondre

    Monsieur Kabila,
    Arrêtes la démagogie. Ton discours sur l’Etat de la Nation est creux, bruyant et n’augure rien de bon.
    Les réformes dont tu parles ne se réalisent pas dans les neuf mois qui te restent.
    Commences à plier tes bagages pour déguerpir le plus vite possible du Palais de Nation et laisses la place au prochain Président élu en décembre 2017 pour entamer les véritables réformes structurelles dans tous les domaines socio-économiques du pays.

  4. Sylvain Répondre

    Pendant la transition, après plus de 10 ans au pouvoir, il réalise que la PME mérite d’être appuyée.
    Diriger sans vision c’est naviguer sans boussole…