Kabila consulte à partir de 17h : Quatre délégations au programme de cet après-midi

Joseph Kabila débute avec les consultations ce lundi 3 avril 2017 à 17h00′ au Palais de la Nation. Quatre délégations seront reçues cet après-midi. De la Présidence de...

Joseph Kabila débute avec les consultations ce lundi 3 avril 2017 à 17h00′ au Palais de la Nation. Quatre délégations seront reçues cet après-midi.

De la Présidence de la République, ACTUALITE.CD apprend que Kabila recevra cet après-midi tour à tour les délégués de la Société civile signataire de l’Accord du 18 octobre, ceux de la société civile non signataire avant de s’entretenir avec les représentants de l’Opposition signataire de cet accord (18 octobre) et ceux de l’Opposition républicaine. Les noms des délégués ne sont pas encore révélés.

Ces consultations vont se poursuivre ce mardi 4 avril avec d’autres familles politiques. Elles vont précéder l’adresse de Joseph Kabila devant les deux Chambres du parlement réunies en congrès, en vue de baliser la voie à la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016, selon les termes du communiqué de la Présidence.

In this article

Join the Conversation

Please copy the string irejng to the field below:

25 comments

  1. La vérité doit être dit Répondre

    C´est du déjà vu et entendu…cela n´apportera rien à la souffrance qu´endure la population congolaise, kabila est connu comme quelqu´un qui sabotte les aspirations de la population…

  2. trc Répondre

    C’est de la pire et simple corruption, il a lui même dit que le travail des abbés était fait a 98%, pourquoi pzs seulement recevoir la partie qui pose problème et arrivé a un consensus direct. il faut reprendre tout le travail a zero?? Il n’ya rien de spécial qui va sortir de ça, qui sera aux attentes du peuple

  3. Nshinda Kafula Répondre

    C’est simple. Kabila consulte ses eternels allies

  4. blaise Répondre

    papa tika distraction tia accord oyo eyebani pe indimami na mutu nionso tika kolanda ba vieux au tour na yo bazo kosa yo

  5. Bombardier Zumba Répondre

    Oh! Le cavalier saute sur son cheval: en chemin; destination « referendum ». Quel est le statut particulier de Kabila si ce n’est que la légitimité des accords. Comment veut-il arbitrer son propre match. On discute le mandat présidentiel là où le concerné a fait administration. Un prévenu qui sanctionne son jugement.

    1. Dinho Répondre

      Monsieur en démocratie aucun accord ne peut légitimer une quelconque institution.seul les souverains(peuple) peuvent le faire à travers les élections ou référendum. Pour dire tant que les souverains primaires ne se prononceront pas,il y aura aucune légitimité même si l’accord est appliqué. Ne confondons pas les choses svp

  6. Nationaliste Répondre

    Pure distraction

  7. Muana malamu Répondre

    C’est son t’a de théâtres.

  8. Le Conseiller Spirituel des Combattants. Répondre

    Nos vieux sages Africains disaient autrefois qu’un stupide n’a ni la faculté de pardonner ni celle d’oublier les torts qu’on lui a causés. Cependant, un naïf pardonne et oublie tous les torts qu’on lui a causés, tandis que un homme SAGE pardonne les torts qu’on lui a causés mais ne va JAMAIS JAMAIS JAMAIS les oublier.
    Dans les 3 catégories de gens que je viens de nommer, où se situe l’homme CON-golais ?????
    A vous de juger !!!

  9. Blaise Répondre

    Kabila arrete de distraire les gens tout a. ete fait a la cenco c’est le rassemblement que tu dois recevoir tout ca c’est la faute des eveques

  10. Mike Répondre

    La voie de la sortie c’est recevoir le rassop Félix et lumbi ,compagnie pour décanter les 2 points de divergence.
    A qoui inviter tout le monde alors le problème est entre le rassop et la MP?
    Wait ans see disent les anglais

  11. Mike Répondre

    La voie de la sortie c’est recevoir le rassop Félix et lumbi ,compagnie pour décanter les 2 points de divergence.
    A qoui inviter tout le monde alors le problème est entre le rassop et la MP?
    Wait and see disent les anglais

  12. Serge k Répondre

    Ibenge se fait arbitre central du derby kinois dans une finale de la coupe du congo V.CLUB – DARING.
    Voici les issues possible d’un tel match:
    1) Si Daring perd il y aura certainement du « mbutu mbutu » car les daringmen vont chercher les poux dans la tête du chauve « Ibenge »
    2) Si VA perd ses fan vont s’en prendre a ibenge pour n’avoir pas tout fait pour ramener Vita a la victoire.
    Dans tous les cas « mbutu mbutu » inévitable d’où il faut que l’arbitre central ne provienne pas de l’un de deux camp.
    Svp, nous voulons la paix au pays

  13. AIME Répondre

    C’est comme cela qu’on corrompt en politique

  14. Blaise Répondre

    Ce dommage car le vrai rassemblement ne viendra pas, l’aile ol enga et tshibala Sera la et kabila va nommer un 1er ministre de cet aile enfin la crise va demeurrer nous demamdons a kabila d’etre du bon cote Simon il regrettera son choix

  15. Ekam Répondre

    Mr le Pdt,avec tout le respect ke je vs dois,revenez au bon sens et passez à l essentiel.touts ces gens ke vs recevez n ont rien à voir ds cette histoire.vs avez entre vos mains les résultats d la cenco et les pistes d solutions,alors passez à l essentiel sans Bcp perdre le temps.si non ceux vs conseil maintenant là d faire c ke vs faites comme consultation ne vs aiment pas.passez à l essentiel svp:nommez le premier ministre issu du rassemblement(Félix et numbi:dirigeant)et pour le Pdt d cnsa si numbi pose préjudice,demandez au rassemblement d proposer une autre personne Bcp plus consensuel ke numbi.si non cette histoire d accord là va vs coller au cou et sera difficil à avaler.conseil d sage

  16. PFK Répondre

    Opposition signateur de l’accord du 18 oct dit que les postes (Budget, Plan, Transport) ne sont pas vacants. Ils font la résistance alors que le rassop s’était vu proposé les postes occupés par les proches de Sama Badjo. Comment est ce possible qu’un gouvernement qui n’est pas encore formé que tous les postes juteux? seraient tous occupés?
    Le PR ne s’est jamais trompé, il a tjrs joué sa carte avec arrogance et défi.
    Rien ne sortira de cette consultation d’autant qu’il a un plan en place qui n’attend que son application avec Bruno Tshibala. Ce dernier a été autorisé à organiser une marche puis un rassemblement public alors que l’hôtel de ville continue de brandir l’interdiction de toute manifestation publique. Question de prouver sa popularité?
    La solution est connue de tous, mettez l’accord du 31 déc à la lettre et oublions l’esprit

  17. Patriote Répondre

    Kabila doit arrêter toutes ces manœuvres dilatoires. Les forces politiques et sociales ont été aux discussions du Centre Interdiocesain et lui a donné l’ordre à sa famille politique de bloquer la signature de l’arrangement particulier. C’est lui le problème, le meilleur cadre de consultation reste la CENCO. Kabila ne peut être juge et partie. Il doit bien lire et comprendre les signes du temps et quitter le pouvoir avant que le pire ne lui arrive. Il n’a même pas encore atteint le niveau de Mobutu qui est parti dans les conditions connues de tous.

  18. Ismael Biringanine jeje Répondre

    Maraba ça ce quelle monde vraiment

  19. Greg Mukishi Répondre

    Perte du temps et de son argent à acheter les consciences pour aboutir à rien.

  20. Serge Répondre

    Ces constations traduisent une humiliation terrible de la Cenco et du pape de la part de Kabila qui dit une chose et fait son contraire a la fois : vouloir reprendre a zéro un travail fait à 98% ?.
    Cenco avez-vous vu a qui vous aviez a faire ?
    Repentez vous svp et déclencher le plan B

  21. Albert Bruno Répondre

    Merci aux congolais qui chaque jour murissent en analyse. cenco beaucoups de regrait pour vos propositions sur un travail fait a 98% qui est remis en cause aujourd’hui. mange avec le diable en ayant une longue fourchette.

  22. Hermès Répondre

    Je ne comprends pas comment les évêques,hommes sages et de tres grande culture aient été aussi naifs pour faire confiance a ce type avec ses ruses enfantines.

  23. Ndetine Répondre

    Même mode opératoire. Même trame politique. La bonne vieille méthode d’un dictateur. Un objectif personnel, le même, profondément ancré en soi, trouver des subterfuges pour le commuer en pensée ou même en programme politique en s’appuyant sur des organisations qui changent de nom chaque fois sans changer de contenu : dialogue, concertation, conférence, consultations… Arrêtez de nous prendre pour des idiots. Comment peut-on parler de consultations après de telles avancées (accord du 31dec)? Monsieur Kabila ne sera jamais un grand président, ni un grand homme, même pas un président, ni un homme d’ailleurs. Autant de tribulations sur un peuple, « son peuple », moribond pcq affamé, malade…, ce n’est pas être un homme. Pensez à Mobutu, dont le parcours correspond quelque peu au vôtre, à Ceausescu… pensez à votre famille, à vos enfants Monsieur, et SOYEZ UN HOMME !

  24. ibrahim Répondre

    quesque il va nous dire? nous antendons seulement sa demission de la part d’ibrahim au sud kivu/ fizi