P. Lumbi : « la remarque à l’endroit de Katebe vaut également pour ceux qui veulent courir derrière les postes »

Pierre Lumbi, président du Mouvement social pour le renouveau (MSR) et président en exercice du G7, a mis en garde les membres du Rassemblement qui seraient à la...

Pierre Lumbi, président du Mouvement social pour le renouveau (MSR) et président en exercice du G7, a mis en garde les membres du Rassemblement qui seraient à la recherche des postes pendant la période transitoire.

« Nous avons beaucoup de considération et beaucoup de respect pour Katebe Katoto. Nous sommes démocrates. Nous considérons que dans le Rassemblement ou dans le G7 chacun peut avoir sa propre opinion. Mais à partir du moment où une option est déjà levée, on doit mettre dans le tiroir les opinions personnelles. Le président Tshisekedi avant de partir à Bruxelles avait procédé à des consultations de toutes les plateformes. D’ailleurs, les résultats de ces consultations n’ont pas encore été publiés par Etienne Tshisekedi. Personne ne peut s’arroger le droit de prendre son opinion  propre comme une option du Rassemblement. Nous voulons être clairs surtout pas en usurpant de la fonction dont Katebe a parlé. Il dit qu’il est vice-président du Conseil. Il ne l’est pas. Le vice-président c’était Mwando. Celui qui devrait revendiquer cette fonction, c’est le président actuel du G7 que je suis. Je ne le fais pas parce que je ne le suis pas. Il faut être sérieux. Nous faisons cette remarque à l’endroit de Katebe Katoto, mais elle vaut également pour ceux qui veulent courir derrière les postes. L’objet de notre lutte, ce n’est pas les postes ou la primature. Ceux qui veulent vraiment être premier ministre ou ministre pendant longtemps, ils n’ont qu’à attendre les élections. Lorsque leurs partis vont gagner, ils seront de ministres (…) Le G7 ne court pas derrière les postes. Le problème, c’est la responsabilité. Le moment venu, nous en discuterons et trouverons un consensus. Notre préoccupation principale, c’est d’aller aux élections en 2017. Le reste est secondaire, » a dit Pierre Lumbi au cours d’une conférence de presse tenue le dimanche 29 janvier 2017.

Il réagissait notamment au fait que Katebe Katoto se soit prononcé en faveur de la possibilité de donner deux ou trois noms à Kabila pour la désignation du futur premier ministre.

« C’est un petit détail qui ne peut pas bloquer le processus. Qu’il y ait un ou trois noms, peu importe celui qu’il va choisir aussi longtemps que la lettre de l’accord est respectée, c’est-à-dire que c’est le Rassemblement qui propose ses candidats. S’il s’agissait de présenter deux noms de la MP et trois du Rassemblement, là je comprendrai qu’il y a un problème. Puisqu’il demande de présenter trois ou cinq nom venant du Rassemblement, je ne vois pas où se trouve le problème. Si on se cantonne seulement sur un nom, on sort même de la démocratie. Parce qu’en démocratie il faut quand même donner une possibilité d’ouverture, » avait-il dit au téléphone d’ACTUALITE.CD

Katebe Katoto ne s’était pas montré non plus contre l’idée d’être dans la short-list des candidats premiers ministre.

« Je ne sais pas encore. D’abord il faut qu’il y ait un accord. Si on dit qu’on doit présenter trois ou cinq noms, pourquoi pas? Je voudrai donner un coup de main à mon pays et au peuple et surtout pour la transition. Je suis confiant que le Congo de demain dépendra de ce que sera la transition. Il faut qu’il y ait des hommes solides, capables de bien organiser les élections fiables, crédibles et transparentes pour l’intérêt de notre peuple, » avait-il ajouté.

Cette question de la primature a été notamment à la base de la tension au sein de la Dynamique de l’Opposition, un autre regroupement membre du Rassemblement.

Vous pouvez écouter Pierre Lumbi ici.

In this article

Join the Conversation

Please copy the string Jn7PCo to the field below:

4 comments

  1. Claudy neloki Répondre

    En torpillant l’accord de saint Sylvestre, la majorité présidentielle en RD Congo gagne du temps. Elle espère reprendre la main sur le plan diplomatique pour enfin assumer un passage en force.
    Pour y parvenir, elle s’appuie sur les incohérences de  » l’opposition « .

  2. Moni Mambu Répondre

    Katebe Katoto a raison. La classe politique congolaise est pathétique. Sans cervelle. Elle raisonne essentiellement avec son coeur en privilégiant ses émotions. Quand ce n’est pas avec son ventre qu’elle oèpre le reste des 90% de son temps. ZÉRO VISION STRATÉGIQUE.

    L’OBJECTIF CE SONTLES ÉLECTIONS. POUR ÇA, ON A BESOIN QUE D’UN SEUL MINISTÈRE : INTÉRIEUR. POINT BARRE.

    POUR DEVENIR PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISEÉ SARKOZY N’A PAS EU BESOIN D’AVOIR TOUT UN GOUVERNEMENT. LA POLICE, LES RENSEIGNEMENTS ET L’ADMINISTRATION TERRITORIALE. C’EST TOUT.

    LE NÈGRE !

  3. zairoiscongolais Répondre

    Bravo mr Pierre lumbi,oui vous avez eu des postes importants dans le 2ème et 3ème République, par contre vous êtes de ceux qui ont compris que trop c,est trop il faut être du côté de la population,ce qui est sûr le moment venu nous demanderons des comptes à tous ceux qui ont eu des postes important dans ce beau CONGO que vous avez transformé en République poubelle,profitez de votre sursis pour poser des actes qui vous dédouaneront.
    Ceux qui s’entêtent que ce soit dans l’opposition ou dans la Majorité Pourrie,soyez-en sûr le pardon ne va pas exister,on vous jugera et si il le faut vous allez purger vos peines en prison, et vous rembourserez tout ce que vous volez.On a eu notre lecon avec les Mobutistes,ils ont fui le pays,ils sont revenus aux affaires pour faire la même chose,jouir de l’État,voler,encourager kabila dans les mêmes voies que Mobutu,ils sont au sénat où ils se cachent avec des salaires non mérités de 12000$,ils sont au parlement avec aussi 15000$ non mérités.Ne vous en faites pas nous avons tous vos noms et on ne refaira pas la bêtise de l’impunité une deuxième fois,surtout pour les plus méchants comme les tambwe mwamba, les mende, les kengo,les mokonda, les atundu,mokolo,kyungu,et consorts,la liste n’est pas exhaustive.nous n’avons aucune considération pour vous,vous n’êtes qu’une bande des jouisseurs,voleurs,et pilleurs de la république,même vos enfants paieront à votre place,vous serez banis de la politique et vos enfants exclus de la politique, vous allez vous cacher comme les nazis en allemagne,mais on va vous traquer partout,de toutes les facons vous n’aurez où aller,parceque dans la diaspora on ne veut rien savoir de vous,à bon entendeur,salut!

  4. Makita Répondre

    Quelques fois il faut avoir une vision, un objectif et n’est pas reflechir avec la passion. Ce que l’opposition cherche et la population tout entiére c’est sont les élèctions. Celui qui detient et qui bloque ces élèctions c’est Kabila et sa bande de la MP; Nous devons user de notre intélligence pour lui oter tout alibi. Ceci étant, je crois que l’avis de Katebe n’est pas un péché. il faut oter à Kabila tout motif de blocage et proposer 3 noms prématurable et proposer deja qui doivent integrer les autres institutions de la transition ( gouvernement, CNSA et autres) afin de lui contraindre à accepter les élèctions. le reste ne pourra que l’aider à bloquer tout le processus