Mgr Utembi : « l’inclusivité, c’est les composantes et non le nombre de signatures »

« L’inclusivité n’est pas un problème à l’heure actuelle. Quand on dit que l’accord du 31 décembre n’est pas inclusif, ce n’est pas vrai ». Le président de...

« L’inclusivité n’est pas un problème à l’heure actuelle. Quand on dit que l’accord du 31 décembre n’est pas inclusif, ce n’est pas vrai ». Le président de la Conférence épiscopale nationale du Congo( CENCO), Mgr Marcel Utembi, l’a déclaré ce mercredi 11 janvier 2017 à la réouverture des travaux au Centre Interdiocesain.

Pour le prélat, l’inclusivité ne doit pas être perçue en termes de nombre de signature. « Elle doit être comprise en tenant compte de la participation des composantes dans les travaux de l’élaboration de l’accord. Vu sous cet angle, l’accord est inclusif » a-t-il martelé, faisant noter que la Cenco évolue toujours dans la recherche des signatures. D’où, sa démarche d’aller à la rencontre du Premier ministre, Samy Badibanga. « Bientôt l’inclusivité sera totale dans son fond et dans sa forme » a-t-il promis.

D’ores et déjà, il a rappelé qu’au bout de 3 semaines, ils ont réussi à trouver un accord et espèrent que d’ici quelques jours, les composantes se mettront d’accord pour trouver un compromis sur l’arrangement particulier afin de mettre en application l’Accord.

Rachel Kitsita

In this article

Join the Conversation

Please copy the string 7SGPD8 to the field below:

Actualite.CD is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache