Marcel Utembi: « le Conseil de sécurité s’est montré disposé pour soutenir l’application de l’accord »

Les évêques de la conférence épiscopale nationale du Congo ont échangé par vidéo conférence ce mercredi 11 janvier 2017 avec le conseil de sécurité de l’ONU «C’était dans...

Les évêques de la conférence épiscopale nationale du Congo ont échangé par vidéo conférence ce mercredi 11 janvier 2017 avec le conseil de sécurité de l’ONU

«C’était dans le cadre de réunion statutaire de l’ONU. Il était question de donner les informations  sur le déroulement des travaux des discussions entre acteurs politiques sous notre médiation. Le conseil de sécurité voulait savoir comment évoluent les choses et c’était pour nous l’occasion de le remercier  également  pour son soutien à la médiation de la cenco », a déclaré Marcel Utembi président de la Cenco au sortir de l’échange.

Pour le président de la Cenco, le Conseil de Sécurité s’est notamment déclaré favorable à soutenir la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre

« Le Conseil de sécurité salue ce qui est déjà fait, mais il est également au courant de la deuxième phase des discussions qui consiste à l’arrangement particulier. Le Conseil se montre disposer à pouvoir donner sa contribution pour la mise en œuvre de l’accord »a-t-il ajouté.

La Cenco a donné 4 jours aux politiques à dater de ce mercredi 11 janvier 2017, pour finir les discussions sur l’arrangement particulier

Stanys bujakera Tshiamala

In this article

Join the Conversation

Please copy the string aMd7O9 to the field below:

2 comments

  1. Mark Répondre

    Quand bien même la cenco offre le cadre pour ces discussions et fait les bon-offices, je pense qu’il serait logique de leur allouer un budget pour tous ces travaux. Cela doit être fait par la présidence. Ils doivent se déplacer, téléphoner, disposer des matériels de saisi, etc…
    L’avanturié de Kodjo a eu des centaines de milliers de dollars pour un travail bâclé.

  2. VENAND Répondre

    Oui! Mon cher, mais c’est ça un exemple à suivre quant on a l’amour de sa nation et de son peuple. Le Togolais il était dans ses affaires sans souci aucun pour la nation Congolaise et son peuple, exactement comme le MLC, Samy etc ils ne montrent aucun respect pour notre peuple c’est ainsi qu’ils ne veulent pas signer l’accord du CENCO et aussi parcequ’ils ne sont pas inquiété par le peuple Congolais qui croit encore à leur bonne foi. C’est ça le mal de nous, peuple Congolais lent en colère, très bon malgrè la souffrance et la misère. Jusque à quand ce peuple saura que ce le moment de se saisir de tout celui qui fait obstacle à son bien être.

Actualite.CD is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache